Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Trafic supposé de drogue à la police : Dias plaide pour la défenestration d’Abdoulaye Niang et tacle le Général Pathé Seck



Trafic supposé de drogue à la police : Dias plaide pour la défenestration d’Abdoulaye Niang et tacle le Général Pathé Seck
Jean Paul Dias est formel sur la suite à donner à l’affaire du trafic de stupéfiants qui souille le plus haut sommet de la police. Toutes les personnes impliquées dans cette affaire qui a éclaboussé la police devaient être démises de leurs fonctions, tranche le premier secrétaire du Bloc des Centristes Gaïndé (BCG) qui, dans un entretien accordé à nos confrères du « Populaire », souligne que « si c’était moi qui décidais, Abdoulaye Niang ne serait plus à sa place ».
 
« Je pense qu’aujourd’hui la situation est telle que le directeur général de la police nationale qui est accusé par quelqu’un de la maison, à mon avis, il n’a plus à rester à sa place. Si c’était moi qui décidais, il ne serait plus à sa place », statue Jean Paul Dias qui n’apprécie par ailleurs pas la position du général Pathé Seck sur ce scandale. « Quand j’entends le ministre de l’Intérieur nous dire qu’il attend une enquête ou il attend la justice, ça, c’est noyer le poisson », peste le responsable de la coalition Macky 2012 qui pense qu’ « il y a des indices assez graves qui, apparemment, sont concordants et qui sont tels que, à mon avis, on ne devrait pas adopter cette position là. Je crois qu’il y a plus de fermeté à avoir dans cette affaire ».


Jeudi 18 Juillet 2013 - 12:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter