Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un mois après l’arrestation de Barthélémy Dias : Les salaires à la traine à la mairie de Baobab

Barthélémy Dias est en prison depuis exactement un mois, et son absence dans les lieux est fortement ressentie à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur. Le fonctionnement du service souffre de quelques blocages comme, les états de salaires de ce mois coincés par l’absence de signature du maire.



Un mois après l’arrestation de Barthélémy Dias : Les salaires à la traine à la mairie de Baobab
Même si le service poursuit son cours normal, avec la présence du personnel, le fonctionnement de l’Etat civil, du service des recettes et celui de la voirie, la deuxième adjointe au maire  qui assure l’intérim depuis la mise en garde à vue du jeune socialiste, se trouve dans l’incapacité de signer les salaires à la place de son supérieur.
 
« Depuis qu’on a voté le budget, le maire est dans les lieux de la détention. Il y a des dossiers en instance qu’il n’arrive pas à signer. Du coup, il y a un blocage à ce niveau, surtout pour les salaires de la fin du mois. Mais il y a des dossiers pour lesquels le maire n’a délégué sa signature ni à la première ajointe, ni au deuxième adjoint », a souligné au micro de la RFM, le deuxième adjoint au maire, Aliou Tall.
 
Le personnel de la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur qui a subi une attaque il y a juste quatre semaines, est aujourd’hui confronté à un dysfonctionnement et peine à percevoir ses salaires à défaut de la signature d’un maire en prison. Pour décanter la situation, les travailleurs de la mairie demande à ce que leur maire « soit mis sous contrôle judiciaire ». Cependant le personnel dit non à une délégation spéciale « puisque ce sont les populations qui ont élu ces membres », défend-il.
 
 
 


Mardi 24 Janvier 2012 - 14:01


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter