Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



« Neymar ne mérite ni mon regard ni mon respect », charge Alvaro Gonzalez

Alvaro Gonzalez, défenseur de l'OM, a accordé une nouvelle interview à la radio espagnole Onda Cero dans laquelle il déplore les ravages provoqués par les accusations de racisme émises par Neymar, qu'il tacle violemment.



Álvaro González n'est pas prêt à tourner la page après avoir été accusé d'avoir prononcé des insultes racistes par Neymar, lors de PSG-OM (0-1) le 13 septembre dernier. Si le défenseur marseillais n'a pas été sanctionné par la commission de discipline de la LFP, il déplore les ravages provoqués sur sa vie quotidienne.

"Les dégâts que cela a pu me faire à moi et mon entourage sont énormes, a-t-il confié à la radio Onda Cero. Je n'ai pas quitté la maison depuis un mois." Il évoque les menaces subies par ses proches. "Nous avons passé un mauvais moment, pas seulement moi mais ma famille et mon entourage. Nous l'avons très mal vécu." Il explique avoir reçu plus de "deux millions de messages sur WhatsApp", après le match, suite à la divulgation de son numéro. "C'est actuellement entre les mains de la police", précise-t-il.

"Neymar m'a dit qu'il gagnait en un jour ce que je gagne en un an"
"Je veux penser que c'est un malentendu, explique-t-il au sujet des accusations de racisme. Il n'y avait personne dans le stade, on entendait tout. Les arbitres sont venus à ma défense. Si je lui avais dit quelque chose, cela serait apparu sur toutes les caméras."

"J'étais supérieur à Neymar dans ce match, je l'ai fait disjoncter et il a été impuissant ce jour-là, ajoute-t-il. Il faut savoir accepter les défaites, il faut savoir perdre et savoir quand les choses ne sont pas bien faites."

Il évoque aussi les provocations proférées durant la rencontre par les acteurs, dont Neymar. "Neymar m'a dit qu'il gagnait en un jour ce que je gagne en un an, et c'est vrai, sourit-il. Je lui ai dit que j'étais très content de mon salaire. Tout le match de Neymar ce jour-là était regrettable, plein de provocations. Je n'ai fait aucune insulte raciste, je ne permettrai pas que ma carrière de footballeur et que ma personne soient humiliées."

Il ajoute: "Une personne qui est comme ça ne mérite ni mon regard ni mon respect." Le défenseur espagnol révèle aussi avoir réservé sa parole dans les médias sur demande du club. "J'ai dû recevoir de l'aide pour ne pas sortir publiquement et manifester avant", conclut-il.

RMC Sport

AYOBA FAYE

Mardi 6 Octobre 2020 - 12:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter