Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

​Indemnisation: La famille de Mamadou Diop rejette les 10 millions proposés par l'Etat

Le père du défunt, Mama Diop, a craché sur les 10 millions de F CFA que l'agent judiciaire de l'Etat a proposé à la famille. Il ne veut pas dit-on, entendre parler d’une indemnisation calculée sur la base de celle que les victimes du bateau « Le Joola ».



Renvoyé à plusieurs reprises, le procès de Mamadou Diop pourrait déboucher le 07 mai prochain sur une affaire particulièrement extraordinaire. Le père de la victime qui croit dur comme fer que son fils a été assassiné continue de s’opposer à toute solution à l’amiable. Souhaitant que la lumière soit faite sur ce dossier, il n’a pas hésité à rejeter les 10 millions de F CFA que lui a proposé l’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE), en guise d’indemnisation.


Mama Diop précise que le naufrage du bateau « le Joola » « est une calamité naturelle alors que pour Mamadou Diop, c'est un assassinat et tout le monde a entendu les autorités policières, en l'occurrence le commissaire Arona Sy, dire que ce n'est pas le « dragon » qui l'a tué, mais une Mercedes ». Raison pour laquelle, dit-il, il ne peut accepter cette somme, a expliqué Mama Diop dans les colonnes de « L'As ».
 
 
Il faut rappeler que Mamadou Diop a été intégré dans la fonction publique à titre posthume. Sa famille perçoit tous les mois son salaire de fonctionnaire. Ses enfants également bénéficient du statut de pupilles de la Nation.


Jeudi 26 Mars 2015 - 10:14


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Leuk le 26/03/2015 18:05
Le parallèlisme avec le Joola relève d'une maladresse.

Mais une chose est sûre : rien ne payer compenser la perte d'un fils ! Demander à notre Frère Honorable Député Thierno Bocoum.

Aussi rien ne peut s'opposer au destin d'un individu. Mamadou Diop avait rendez avec Le Seigneur ce jour-là.
Il est parti.
Parait-il que c'est même 40 jours avant, que c'est fait, que l'on est plus.
Par Dragon, par vélo, par une mouche, par une gorgée d'une d'eau, tout est question de moyens laissés au choix de l'Arracheur.

Pour ce qui est de trouver un coupable, c'est la Police, c'est l'Etat.
Malheureusement ce n'est pas la première fois, et ce ne sera pas la dernière, dans l'exercice des fonctions.
Des policiers, agents de l'Etat, ont succombé dans l'exercice de leurs fonctions laissant derrière eux épouse, enfants et parents.
Le dernier exemple en date est le meurtre en foule du jeune policier Fodé Ndiaye et pour lequel, bizzarement, des jeunes de Colobane ont écoupé de 20 ans de prison, ce qui n'est pas pour favoriser un climat de paix dans ce pays.

En dernier ressort, il faudrait de part et d'autre un esprit de clémence et de d'apaisement remettant tout au Seigneur, Cément et Méséricordieux !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter