Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



3e mandat : "la question doit être au cœur des conclusions du Dialogue national", insiste Hélène Tine



La question du troisième mandat au Sénégal doit être « au cœur des conclusions du dialogue national », lancé par le président Macky Sall le 28 mai dernier. C’est ce qu’a estimé l’ex-députée Hélène Tine, qui participe à cette rencontre initiée par le chef de l’Etat.

« Cette question doit être au cœur des conclusions du dialogue national. Elle est en train de pourrir le climat politique du Sénégal. Pas seulement venant de l’opposition. Cette question ne devrait pas être occultée par la commission politique du Dialogue, qui devrait pouvoir dire à la fin, nous voulons que ce soit clair que pour les deux mandats consécutifs, le premier de 7 ans, en fait partie », a dit Hélène Tine sur la RFM ce dimanche.

Elle a jugé « inacceptable » qu’il ait des querelles entre les responsables du parti au pouvoir, dans ce contexte où on parle de coronavirus, et les Sénégalais sont inquiets et cherchent à se préserver de cette menace.

« Je vois la guéguerre qu’il y a entre eux. Je suis triste de voir quelqu’un comme le ministre des Affaires étrangères (Amadou Ba), qui porte l’image du Sénégal, subir ce qui est en train de se passer aux Parcelles Assainies. C’est l’image de la diplomatie sénégalaise qui est éclaboussée », a déploré Hélène Tine, rappelant au régime que les Sénégalais ont d’autres préoccupations.

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik dimanche dernier, la Coordination APR des Parcelles Assainies a soutenu avoir destitué le ministre des Affaires étrangères, Amadou Ba de leur instance et demande au Secrétariat Exécutif National de procéder à son exclusion du parti pour activités fractionnaires.

Peu après le principal accusé, Mbaye Ndiaye, a juré qu'il n'a jamais prononcé l'exclusion d'Amadou Ba au sein de l'Alliance pour la République (Apr) des Parcelles Assainies. "La Coordination de l'Apr des Parcelles Assainies a appris avec surprise et consternation la diffusion d'un communiqué appelant, à l'issue de son Assemblée générale de ce dimanche 1er mars 2020, l'exclusion de Amadou Bâ de ses instances. La Coordination s'inscrit totalement en faux contre cette initiative et informe que jamais, pas une seule fois, cette perspective n'a été abordée au cours des débats", lit-on dans le document. 

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 8 Mars 2020 - 13:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter