Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



3e vague Covid-19: le Pr Seydi pointe du doigt la lenteur des autorités à réouvrir les CTE

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19, le Pr Seydi met l’accent sur les efforts consentis par l’Etat. Toutefois le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann a fustigé la lenteur dans l’ouverture des CTE (centres de traitement des épidémies). Selon lui, huit semaines avant l’apparition du variant Delta dans notre pays, l’alerte a été lancée. L’autre faille que décèle le professeur a trait à la communication sur la vaccination.



3e vague Covid-19: le Pr Seydi pointe du doigt la lenteur des autorités à réouvrir les CTE
 « Huit semaines avant que le Delta ne pénètre le pays nous avions sonné l’alerte. Mais les autorités avaient accusé un retard dans l’ouverture des CTE. Et du point de vue médical un retard du médecin a un impact direct sur la personne atteinte » a indiqué le professeur Seydi, qui était l'invité de Maimouna Ndour Faye sur 7TV mercredi soir.

A l’en croire, si les centres étaient ouverts à temps, la gravité de la situation aurait été atténuée. L’autre faille que pointe le professeur met sous les projecteurs est communicationnel « je ne suis pas un spécialiste en communication. En ce qui concerne les vaccins, beaucoup de fausses informations ont été annoncées. De mon point de vue, il fallait que les responsables chargés de la communication aient l’obligation de rectifier le tire. Afin de rassurer les populations » ajoute le chef du services des maladies infectieuses de Fann. 

AYOBA FAYE

Jeudi 29 Juillet 2021 - 10:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter