Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Afghanistan: chaos, confusion et panique à l'aéroport et dans Kaboul



Afghanistan: chaos, confusion et panique à l'aéroport et dans Kaboul
L'Afghanistan s'est réveillé ce lundi 16 août aux mains des talibans, au lendemain de la prise de Kaboul. Le président Ghani, qui a quitté le pays, a reconnu la victoire des rebelles et ces derniers contrôlent son palais. L'entrée des talibans dans la capitale a poussé de très nombreux habitants à tenter de fuir la ville par le dernier point de sortie pas encore sous contrôle des insurgés : l'aéroport. Sur place, des personnes sont mortes : l'armée américaine a annoncé avoir tué deux hommes armés.

L'espace aérien afghan est désormais l'affaire des militaires. Par exemple ceux de la Bundeswehr, l'armée allemande. Tous les vols civils sont appelés à dérouter pour contourner le ciel du pays, faute de contrôle sur leur sécurité. C'est l'Autorité afghane de l'aviation civile (ACAA) qui le demande. Lufthansa, premier groupe aérien européen, mais aussi Air France, ont annoncé qu'ils éviteraient « jusqu'à nouvel ordre » le survol de l'Afghanistan. British Airways et Virgin Atlantic ont pris la même décision. 

La situation au sol, à l'aéroport international de Kaboul, est chaotique ce lundi. C'est le sauve-qui-peut, rapporte notre correspondante dans la capitale afghane, Sonia Ghezali. Les agences de presse relatent que les forces américaines ont tiré en l'air face à une foule très importante massée sur le tarmac. Selon l'agence Reuters, il s'agissait d'empêcher que des Afghans en panique montent à bord d'appareils destinés à évacuer des Américains. 

Deux hommes tués à l'aéroport, l'ONU appelle à « ne pas abandonner la population en Afghanistan »
Des images non vérifiées, mais publiées sur les réseaux sociaux, montrent en effet trois corps allongés au sol, sans que l’on sache si ces personnes auraient été tuées par des tirs ou victimes de bousculades. Une vidéo, postée à la mi-journée, heure de Paris, témoigne d'une atmosphère proprement surréaliste : on y voit un C17 de l'US Air Force roulant sur la piste, entouré de centaines de personnes qui lui courent après. Certaines sont même accrochées à la carlingue. Une autre vidéo, tragique, montre l'avion au décollage : une silhouette se détache de l'appareil et tombe dans le vide...

En fin d'après-midi, un responsable du Pentagone a annoncé que les soldats américains ont tué deux hommes armés à l'aéroport de Kaboul. « Au milieu des milliers de personnes qui se trouvaient là pacifiquement, deux types ont brandi leurs armes d'un air menaçant. Ils ont été tués tous les eux », a confié à l'AFP ledit responsable ayant requis l'anonymat. Le général Kenneth McKenzie, chef des forces américaines à Kaboul, demandé aux talibans de ne pas entraver les opérations d'évacuation à l'aéroport de la capitale afghane. Il a rencontré des dirigeants talibans dimanche à Doha, selon un responsable du Pentagone qui a refusé de donner plus de détails sur d'éventuels engagements obtenus des talibans. Quelque 6 000 soldats américains sont déployés à l'aéroport pour sécuriser les évacuations.

Rfi

Lundi 16 Août 2021 - 20:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter