Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Alerte à la bombe à Dakar: “Nous avons reçu l’info il y a une semaine”, signale un commissaire

La menace terroriste est réelle à Dakar. Après l’alerte lancée par l’ambassade des Etats unis à Dakar, PressAfrik a cherché en savoir un peu plus. Et effectivement les autorités policières sont en alerte maximale parce qu’elles ont reçu l’information il y a une semaine exactement. Plus grave encore, un vent de panique s’est emparé de la capitale parce que l’école Cathédrale a même été évacuée.



Alerte à la bombe à Dakar: “Nous avons reçu l’info il y a une semaine”, signale un commissaire
«Cela fait une semaine maintenant que nous avons reçu l’information. Nous sommes en train de la recouper et de la traiter avec toute la précaution et l’attention requise», a déclaré un commissaire divisionnaire de la police nationale du Sénégal joint par PressAfrik.com.

L’autorité policière s’offusque, cependant, de la divulgation de l’information par les médias et certaines représentations diplomatiques basées à Dakar. «On est en train d’alerter la population et c’est dangereux. Cela risque de donner des ailes aux potentiels terroristes», a regretté notre interlocuteur qui a souhaité garder l’anonymat. Pour lui, «il faut qu’on arrive à apaiser l’esprit des sénégalais et des étrangers établis chez nous. Si les gens ne travaillent pas, il y aura des conséquences graves sur notre économie».

Notre source a déploré le fait que les diplomates sont en train d’apeurer les gens en mettant en garde leurs concitoyens, en rendant public une information de la sorte. Cela va créer de la panique or, il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

«Il y a des milliers de kilomètres entre le Sénégal, GAO et Kidal. La France et d’autres pays plus développés que nous ont été victimes d’attaques terroristes alors nous n’allons pas dormir sur nos lauriers. On a eu l’alerte à temps, nous sommes en train de faire les vérifications pour savoir si l’info est réelle et de prendre les mesures idoines», a indiqué le commissaire divisionnaire qui a, par la même occasion, fait savoir qu’il y a juste nécessité de redoubler de vigilance.

Juste avant la mise en ligne de cette information, des sources nous signalent que l'école Cathédrale vient d'être évacuée. PressAfrik déploie une équipe au centre ville pour prendre la température et proposer un reportage sur la situation qui y règne.


Vendredi 22 Février 2013 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter