Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Audit : des données initiales font état de 105.700 fonctionnaires (responsable)

Environ 105.700 fonctionnaires ont été dénombrés au Sénégal, après l'initialisation des données des fichiers du ministère de la Fonction publique, de l'Education nationale, de la Solde et des différents gestionnaires des personnels paramilitaires et des magistrats, a révélé, vendredi à Dakar, Khassoum Wone, le directeur général de l'Agence de l'informatique de l'Etat (ADIE).



Audit : des données initiales font état de 105.700 fonctionnaires (responsable)
"Ce travail d'harmonisation a permis d'avoir pour l'instant un fichier de 105.700 fonctionnaires basé sur la nouvelle nomenclature adoptée par l'ensemble des parties prenantes. Ce fichier de pré-initialisation servira de base au travail d'audit sur le terrain", a-t-il déclaré, à l'ouverture de la réunion du Secrétariat permanent de l'audit physique biométrique des agents de l'Etat.

Les gouverneurs de région, par le biais de la visioconférence, ont participé à cette réunion.

Selon Khassoum Wone, l'organisation des équipes d'audit qui seront mises en place va s'appuyer sur un travail scientifique d'estimation à partir d'un fichier unifié contenant la géolocalisation des personnels de l'Etat sur une carte administrative.

"L'utilisation des relevés biométriques pour identifier les agents de l'Etat constitue une première dans l'histoire de notre pays. La biométrie constitue assurément l'unique manière de régler les problèmes récurrents de présence de doublons et de discordances notés sur les fichiers du personnel de l'Etat", a-t-il expliqué.

Un premier audit physique de son personnel des structures relevant de l'Etat a eu lieu en 1996 et un autre portant uniquement sur le corps des enseignants s'est déroulé en 2006.

Le président de la République, Macky Sall, a demandé au gouvernement, à l'occasion du Conseil des ministres du 12 avril 2012, de procéder à un autre audit, cette fois-ci global, des agents de l'Etat.

Plus de 250 millions de francs CFA sont mobilisés, dans un délai raisonnable de 5 mois, pour faire l'état des lieux.

Un matériel biométrique prévu à cet effet par l'Agence de l'informatique de l'Etat permettra de collecter toutes les informations personnelles des agents, y compris leurs photos numériques ainsi que leurs empreintes digitales.

Devant démarrer officiellement le 30 novembre prochain, le rapport final des audits est attendu le 30 avril 2013.



Source: APS


Vendredi 23 Novembre 2012 - 18:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter