Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Audition de l’ancienne ministre de la famille, Awa Ndiaye: ses couteaux et ses cuillères l'ont poignardée à la DIC

Le rapport de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) accusant Awa Ndiaye de malversations renversantes dans la gestion de 2008 des marchés du ministère de la famille a fini par occasionner une convocation de l’ancienne ministre sous l’ère Wade à la Division des Investigations Criminelles (DIC).



Audition de l’ancienne ministre de la famille, Awa Ndiaye: ses couteaux et ses cuillères l'ont poignardée à la DIC
Awa Ndiaye n’a pas manqué de prendre part au défilé d’anciens ministres et autorités du régime libéral, accusés d’avoir pillé des deniers publics. L’ancienne ministre d’Etat s’est entretenue ce mercredi avec le commissaire Idrissa Cissé de la DIC.
 
Le débat entre Awa Ndiaye et l’enquêteur en chef de la DIC s’est porté sur la nébuleuse affaire du rapport de l’ARMP qui a révélé un scandale dans la gestion de cette dernière au ministère de la Femme et de l’Entreprenariat féminin, nous informent des sources proches de la DIC, relatées par le journal « L’observateur ».
 
 
Par ailleurs, le rapport de l’ARMP accuse l’ancienne ministre de malversations renversantes dans sa gestion des marchés du ministère de la famille en 2008. Dans le rapport, la dame saint louisienne a acheté des cuillères à 37.500 FCFA, des couteaux à 42.000 FCFA, des clés USB de 1 GO au prix unitaire HTVA à 97.500 FCFA, des sacs de luxe en cuir à 245.000 FCFA, des carafes à 47.100 FCFA et des cuisinières à 2.100.000 FCFA. A cet effet, ces marchés irréguliers ont fait un montant global de 1.338.247.290 FCFA.
 


Jeudi 14 Juin 2012 - 12:27


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter