Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bruit autour du projet West African Energy : « Thierno Alassane Sall n'a ni Vision, ni Programme » réagissent les partisans de Samuel Sarr



Bruit autour du projet West African Energy : « Thierno Alassane Sall n'a ni Vision, ni Programme » réagissent les partisans de Samuel Sarr
Les responsables du Parti Libéral Social Sénégalais de Samuel Sarr, ont réagi à la sortie de Thierno Alassane Sall, qui, suite au lancement de la centrale de 300MW du promoteur local West Africa Energy, Samuel Sarr, a émis des soupçons d’un enrichissement de certains hommes d’affaires proches de Macky Sall.

 « La République des Valeurs» est un Parti Politique Privé Confidentiel (PPPC) qui n’existe que dans les rédactions et un peu sur Facebook. Il urge aujourd'hui de mettre un terme à cette nouvelle forme d’escroquerie pour assainir le landerneau politique Sénégalais », déclarent d’entrée, les proches de l’ancien ministre.
 
Selon eux, « si le président Samuel Sarr est parmi les meilleurs en matière de management, de conception de politique publique en énergie, de mise en œuvre et de mobilisation de financements en Afrique, c'est parce qu'il est sorti de la bonne école, et fort de plusieurs années d'expériences ».
 
« Samuel Sarr n'est pas un semi cadre de l’Asecna tombé par effraction dans le secteur de l'énergie.  Au Nigéria, en Gambie, au Zimbabwé, en Afrique du Sud etc…, son expertise est sollicitée par les autorités de ces pays. Si le géant Général Electric (GE) a accepté d’investir au Sénégal dans ce projet, c’est grâce au respect que les patrons de cette entreprise américaine, portent sur Samuel SARR », précisent-ils.
 
Ils n’ont pas manqué de rappeler que « c’est en Février 2020 au cours de la visite d'une haute autorité américaine que l’implication GE dans le projet de West African Energy, a été confirmée ».  C'est ce projet aujourd'hui piloté par Samuel Sarr, dont la pose de la première pierre a été effectuée ce 31 Mars 2021 en présence des géants du monde de la haute finance et du secteur de Oil and Gaz : Banquiers, Diplomates, Financiers, Opérateurs économiques, Experts en énergie etc…
 
Les partisans de Samuel Sarr se sont aussi posés un certains nombres d’interrogations. A savoir ce qui devrait véritablement déranger Thierno Alassane Sall dans ce projet de West African Energy. Est-ce les opérateurs économiques sénégalais qui le portent ou les retombées dans la baisse des coûts de production de Senelec que tireront les ménages et les industries  du projet de West African Energy  qui le perturbent ?
 
Est-ce le gain politique que récoltera le président Macky Sall des résultats de ce projet qui l’étouffe ? Il se pourrait que le succès qu’est West African Energy, lui rappelle ses nombreux échecs dans ce secteur, estiment-ils.

Ils ont invité l’ancien ministre du Pétrole à « rendre public, sa vision en énergie, éducation, économie, sécurité, agriculture, santé etc… pour prouver son savoir-faire et sa compétence à pouvoir faire mieux que ceux qui ont aujourd’hui, les destinées du Sénégal. Puisqu’en vérité, la critique systématique, ne remplit pas les ventres, il faut savoir prouver qu’on peut mieux faire, car les actes ont plus d'importance que les verbes ».
 
« TAS n'a ni Vision, ni Programme, ni Plan, ni Projet de société. Il n'existe que dans les médias. Ce prototype d'hommes politiques n'excelle que dans les sociétés en profonde régression intellectuelle », chargent-ils. 

Salif SAKHANOKHO

Lundi 12 Avril 2021 - 11:36


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 22:36 Conseil des ministres de ce mercredi 12 mai