Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie jeudi 9 avril

L’Afrique comptait, ce jeudi 9 avril, 11 424 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 572 personnes sur le continent, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine. Les trois pays les plus touchés restent l’Afrique du Sud, l’Algérie et l’Égypte.



Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie jeudi 9 avril
Alors que le Rwanda a commencé à mener des procès en liaison vidéo pour éviter la propagation du virus, en République démocratique du Congo, pour cause de confinement de « certaines contrées » et par soucis du respect d’égalité de traitement, un service minimum est décrété dans les cours et tribunaux du pays. Il est préconisé le « renvoi en bloc de toutes les affaires en cours d’instruction ». C’est ce qu’a indiqué le premier président de la Cour de cassation dans un communiqué. Selon plusieurs juristes interrogés par RFI, cela ne devrait pas avoir d’impact sur le maintien ou non en détention de Vital Kamerhe.
 

Nouvelle série de mesures en Côte d'Ivoire
La Côte d’Ivoire a enregistré, ce jeudi, 60 nouveaux cas de Covid-19 et en compte officiellement  444, dont toujours 3 décès. Alassane Ouattara présidait un Conseil national de sécurité consacré à la lutte contre la pandémie. Une série de nouvelles mesures ont été prises, dont l’obligation du port du masque « notamment dans le Grand Abidjan, en veillant à leur disponibilité et leur gratuité », indique le communiqué du CNS qui ne précise pas la date d’entrée en vigueur de cette disposition. Le pays se lance d’ailleurs dans la « fabrication et l’importation massive » de masques qui se font rares depuis quelques temps dans la capitale économique ivoirienne.
 
Autre mesure : « Le confinement obligatoire à domicile de toutes les personnes fragiles, notamment les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques ». Le CNS a par ailleurs rendu public une stratégie de dépistage fondée sur des centres de prélèvement de proximité, comme celui de Yopougon qui a été saccagé en début de semaine. Treize centres de ce type seront installés dans la capitale économique ivoirienne, dont 9 d’ici la fin du mois. Quarante-cinq au total dans le pays. Des opérations de sensibilisation au dépistage vont être menées. Sensibilisation également contre la discrimination des malades.
 
Depuis deux semaines, la ville d'Abidjan est isolée du reste du pays. Dans les jours qui ont suivi cette décision, des milliers d’Abidjanais se sont rués sur les guichets de demande de laissez-passer vers l’intérieur du pays, si bien que ces guichets ont été fermés la semaine dernière. Désormais, ces demandes de dérogation se feront en ligne, indique le communiqué.
 
Le Cameroun annonce des mesures supplémentaires
Le gouvernement camerounais a décidé de 7 nouvelles mesures dans sa lutte contre le coronavirus. Le port généralisé du masque sur l'ensemble du territoire à compter du 13 avril. La production locale de médicaments, de masques, de tests de dépistage et de gels hydroalcooliques. La mise sur pied de centres spécialisés pour le traitement de patients atteints du Covid-19. Le gouvernement annonce également la poursuite des activités essentielles à l'économie et une régime de sanctions systématiques à tous les contrevenants aux mesures de restrictions et de confinement.
 
Ces mesures ont été annoncées suite à des consultations avec des représentants des communautés religieuses et des partis politiques représentés à l'Assemblée nationale. Elles viennent compléter celles déjà en application depuis le 17 mars dernier, la fermeture des frontières du pays, la suspension des visas d'entrée au Cameroun et la fermeture des écoles, collèges, lycées et universités.  À ce jour, le Cameroun est l'un des pays subsahariens qui dénombre le plus de contaminations au coronavirus avec plus de 800 cas recensés.
 
L’Ouganda interdit le sport en extérieur
« J'ai vu une vidéo avec beaucoup trop de gens sur le contournement du Nord qui marchent et courent, qui font de l'exercice. Cela doit cesser. Si vous voulez faire de l'exercice, vous pouvez le faire à l'intérieur. Je vais vous montrer comment cela se fait », a déclaré le président ougandais.
 
Yoweri Museveni renforce les mesures d’isolement contre la propagation du coronavirus. Alors que le pays est déjà confiné, désormais, le sport en extérieur est interdit. Et chose promise, chose due, à 75 ans, le président à lui-même montré l’exemple sur son compte Twitter.


Vendredi 10 Avril 2020 - 10:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter