Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Côte d'Ivoire : plusieurs militaires tués à la frontière avec le Burkina Faso

Une nouvelle attaque, la quatrième en un peu plus de deux mois, a eu lieu, samedi, en Côte d'Ivoire, à la frontière avec le Burkina Faso. Au moins trois militaires ivoiriens ont été tués, selon un bilan provisoire.



Côte d'Ivoire : plusieurs militaires tués à la frontière avec le Burkina Faso
Au moins deux soldats et un gendarme ont été tués, samedi, lors du passage de leur véhicule sur un engin explosif dans la région de Tèhini, dans le nord-est de la Côte d'Ivoire, près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé, dimanche 13 juin, l'état-major des armées.

"Le samedi 12 juin 2021, aux environs de 19 h, une patrouille de reconnaissance des Forces armées de Côte d'Ivoire a été l'objet d'une attaque complexe, sur l'axe Tèhini- Togolokaye, localité frontalière du Burkina Faso", a annoncé le chef d'état-major général des armées ivoiriennes, le général Lassina Doumbia, dans un communiqué publié dimanche.

"Il s'agit d'une embuscade avec usage d'engin explosif improvisé au contact duquel un des véhicules a sauté. La riposte du détachement a permis de sécuriser la zone et de porter secours aux blessés. Le bilan fait état de trois morts et quatre blessés. Ces derniers ont été évacués et pris en charge", selon les termes du communiqué.

Le général Doumbia veut également rassurer "les populations de la détermination des Forces de défense et de sécurité à continuer à agir pour leur protection et les appellent à une franche collaboration avec les forces engagées".

Quatrième attaque en deux mois

Samedi, une source sécuritaire avait annoncé à l'AFP que l'explosion avait  "également fait trois blessés", moins d'une semaine après une attaque de jihadistes présumés dans la localité de Tougbo, à quelques kilomètres de la frontière burkinabè.

Cette explosion a eu lieu deux jours après l'inauguration d'une Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) à Jacqueville, près d'Abidjan, par le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, et son ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, aux côtés du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

France24

Dimanche 13 Juin 2021 - 16:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter