Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



#Covid_19_Sénégal - La courbe est stable et le virus pour le moment maîtrisable par les autorités sanitaires, selon le Dr Ndour

Le Sénégal est certes à presque 100 cas testés positifs au Covid-19, mais comme il n’y a pas eu de cas communautaires ces derniers jours, la courbe est stable et que le virus est pour le moment maîtrisé par les autorités sanitaires. Un diagnostic du médecin généraliste, Dr Ismaïla Ndour, qui explique que ce sont les cas communautaires qui déterminent l’évolution de l’épidémie.



#Covid_19_Sénégal - La courbe est stable et le virus pour le moment maîtrisable par les autorités sanitaires, selon le Dr Ndour
Le Sénégal est presque à la barre des 100 cas testés positifs. On est précisément à 99 cas de patients atteints du virus du Covid-19 dont 9 guérisons et 90 patients qui sont encore sous traitements dans les différentes structures ciblées. Le ministère de la Santé fait état de 13 nouveaux cas, dont 5 cas importés et 8 cas contacts suivis par ses services. Mais un constat non moins une bonne nouvelle saute à l’œil nu.

Depuis trois jours, l’Institut pasteur de Dakar n’a pas livré aux autorités sanitaires des prélèvements issus de la communauté et testés positifs. C’est-à-dire qu’on n’a pas eu de cas communautaires dans la semaine. Lesquels cas sont les plus redoutables, selon les professionnelles de la santé qui expliquent que lorsqu’il il y a des cas communautaires, cela veut dire que la propagation touche la population générale, que le virus circule librement et qu’il est devenu incontrôlable. Il n’y a eu certes pas de cas communautaire ces trois derniers jours, mais le Sénégal qui a presque atteint la barre des 100 cas, devra-t-il aller vers une nouvelle étape de gestion de l’épidémie ? La réponse servie par le Docteur Ismaïla Ndour est négative.

Selon ce médecin généraliste, la gestion de l’épidémie ne dépend pas du nombre de cas. Mais de l’efficacité des mesures prises. « L’épidémie, ce n’est pas un nombre de cas. Les chiffres officiels ne sont pas parfois les chiffres réels. Il y a toujours des cas non diagnostiqués. La stratégie ne dépend pas du nombre de cas. Tout dépend des mesures prises à temps. L’Italie et la France, par exemple, ont tardivement commencé le confinement. Et c’est ce qui a compliqué les choses. Il faut dire que, plus les mesures sont prises tôt, plus elles sont plus efficaces. Il y a des pays comme Maroc qui dès la phase 1 de la maladie a sont très tôt allés au confinement général avec de fortes mesures pour limiter la propagation de l’épidémie. C’est une étude de contexte. C’est tout un système de paramètres à étudier bien avant la prise de décision. Je ne pense pas qu’on pourra aller à un confinement total. Ce n’est pas possible. Avec le confinement total. Dr Ndour d’après qui « la courbe évolutive est aujourd’hui stable, et que le virus est pour le moment maîtrisé par les autorités sanitaires ».

Il souligne en outre que le confinement général ne présenterait que des risques surtout sanitaires dans un pays comme le Sénégal où l’on est parfois 5 dans une même chambre. « Si on adopte la stratégie du confinement, cela ne va que créer une promiscuité néfaste à la santé », a-t-il prévenu. Le Sénégal, jusque-là à adopter la stratégie de la mise en quarantaine accompagnée d’un couvre-feu. « Il fallait essayer le confinement sélectif avec des mesures d’accompagnement. Et dire aussi que les gens qui travaillent la nuit ne sont pas concernés par la mesures », a recommandé notre interlocuteur pour qui la mesure pourrait être bien plus pensée dès lors qu’on pourrait isoler et épargner les régions qui ne sont pas encore touchées. Une adaptation en fonction de la situation épidémiologie de chaque région aurait été nécessaire dans certaines décisions Toute une évaluation des mesures prises d’ici 2 semaine permettra de juger sur leurs l’efficacités ou non.

Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 26 Mars 2020 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter