Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Crise au Ps : La jeunesse féminine charge Khalifa Sall

Le Mouvement des jeunesses féminines du Parti socialiste (Ps) vient se mêler à la danse dans la crise qui frappe ce parti. En effet, Yéya Diallo et ses camarades ont, lors de leur conférence de presse de ce mercredi, donné leur position dans la guerre opposant le Secrétaire général de leur parti, Ousmane Tanor Dieng à Khalifa Sall, le maire de Dakar. Et, selon elles, c’est ce dernier qui est à l’origine des remous au sein de leur formation politique. Lesquels remous ont conduit à l’incarcération de leurs camarades de parti.



Crise au Ps : La jeunesse féminine charge Khalifa Sall
Les bisbilles au sein de la formation socialiste sont l’œuvre de Khalifa Sall. C’est la conviction des jeunesses féminines du Ps. Ces dernières qui ont fait face ce mercredi à la presse ont déversé leur bile sur le maire de Dakar.

«Il est le responsable de tous les problèmes qui secouent la formation verte. Bamba Fall et Cie ne sont que des victimes des manœuvres du maire de Dakar. Et en tant que jeunes, nous déplorons le fait qu’un pan de la jeunesse soit instrumentalisé pour des intérêts particuliers d’un clan ou d’une personne », tonne Yéya  Diallo.

La présidente des jeunesses féminines, très remontée contre le maire de Dakar, fustige la posture de ce dernier qu’elle qualifie de poltron : «Khalifa Sall est un poltron. Il n’a jamais osé porter son propre combat et ne s’assume pas. Le Ps est une organisation bien structurée et ne saurait être une armée mexicaine. Ceux qui ne partagent pas les idéaux incarnés par la majorité des militants sont libres de partir dans la dignité et le respect des principes de la démocratie », fustige-t-elle.
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 12 Janvier 2017 - 08:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter