Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Dangers sur la traversée Dakar-Îles Madeleine: l'initiateur du #Kebetu avait alerté en 2018

Les drames se suivent au Sénégal, mettant à nu la négligence des autorités étatiques en termes de mesures sécuritaires. Le drame survenu en 2002 avec le bateau "Le Joola" n'a jamais servi de leçon à ceux qui dirigent l'Etat du Sénégal. dans la nuit de lundi 16 à mardi 17 septembre 2019, une pirogue a chaviré au large de Dakar en provenance des Îles Madeleine. Et pourtant, il de cela moins d'un an, "l'influenceur" et non moins initiateur du Hashtag #Kebetu sur le réseau social Twitter avait alerté les autorités sur les conditions désastreuses d'embarcation et de voyage sur la traversée Dakar-Îles Madeleine.

C'était le 3 octobre 2018 sur son compte Twitter...



Dangers sur la traversée Dakar-Îles Madeleine: l'initiateur du #Kebetu avait alerté en 2018
"Ce bateau qui transporte les visiteurs de ce superbe îlot est équipé d’un vieux moteur se 40CV qui tombe souvent en panne juste en quittant l’île", écrivait-il "Ceux qui sont déjà allés sur l’île savent qu’il suffit que la mer soit un peu agitée pour que les abords de l’entrée très étroite qui conduit à l’îlot subisse des assauts des vagues qui sont comme amplifiées par le relief rocheux accidenté (...)", poursuivait-il La dernière fois que j’y suis allé (Dimanche dernier) avec mes enfants et mon papa, le moteur est tombé en panne et refusait de s’allumer. La mer ce jour là était agitée et l’embarcation pourtant pilotée par des agents du Parc Naturel des Îles, était à la merci des vagues (...) "Les échanges avec les voyageurs et l’équipage m’ont permis de savoir que ce n’était pas la première fois que le moteur refusait de s’allumer en pleine mer... Avec un prix de la traversée de 5000 FCFA / personne, je ne pense pas qu’avec le nombre de rotations faites (...)" "par jour, que les recettes générées ne permettent pas de doter ce joyau touristique de moyens de transport sûrs. Notre rôle est d’alerter, en espérant que la décision viendra vite des personnes qui doivent la prendre avant qu’un accident déplorable ne survienne"

Après son THREAD sur les dangers de cette traversée, une dame du nom de Adja Aissatou Sy, se présentant comme la Coordonnatrice de la cellule de communication du ministère de l'Environnement d'alors est venue sous ses tweets pour assurer que les autorités dudit département allaient prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité des visiteurs du Parc... Apparemment, aucune mesure n'a été prise...

AYOBA FAYE

Mardi 17 Septembre 2019 - 16:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter