Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Des fonctionnaires du commandement territorial désertent leurs emplois en masse



Des fonctionnaires du commandement territorial désertent leurs emplois en masse
Un fait inhabituel rythme le commandement territorial depuis quelques jours. Des départs effrénés d’adjoints au gouverneur, de préfets et sous-préfets ont été enregistrés dans le ministère dirigé par Ousmane Ngom, nous apprend le journal « L’As ». En effet, l’absence de perspectives  de carrière serait à l’origine de cette ruée des préfets et des adjoints au gouverneur qui ont décidé d’aller déposer  leurs baluchons ailleurs. Une situation toutefois menaçante dans l’organisation des élections, à moins de cinq mois de l’échéance de la présidentielle de 2012.Dans l’arrondissement de Sibassor, localité de Kaolack, la situation est chaotique car il n’y a ni sous-préfet, ni adjoint au sous-préfet, et c’est l’adjoint au préfet de Kaolack qui assure l’intérim du département de Kaolack, ainsi que celui de la sous-préfecture de Sibassor. Ces fonctionnaires du ministère d’Ousmane Ngom,  démotivés par le manque de perspectives dans ce département pourtant corps d’élite autrefois, migrent vers les ministères de l’économie et des finances, de l’emploi, de la famille, ou même les universités.


Mercredi 28 Septembre 2011 - 12:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter