Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Entrée en vigueur de l'ECO en 2020: le ministre Amadou Ba sceptique



Entrée en vigueur de l'ECO en 2020: le ministre Amadou Ba sceptique
Alors que l'entrée en vigueur de la nouvelle monnaie ECO est prévue en juillet 2020, le ministre des Affaires étrangères Amadou Ba reste sceptique quant à la naissance annoncée d'une monnaie unique dans la zone Cedeao pour l'année qui s'annonce.

"Je ne peux pas dire que l'ECO ne naîtra pas. C'est une décision des chefs d'Etats. Ce que je dis, c'est que techniquement, il va être difficile d'arriver à une monnaie unique en Afrique Occidentale dans la Cedeao en 2020", a laissé entendre l'ancien ministre de l'Economie et des Finances, qui était l'invité de l'émission Jury Du Dimanche sur i-Radio.

A propos du "silence" du chef de l'Etat Macky Sall sur la question de la nouvelle monnaie, après l'annonce faite par les Présidents Macron et Ouattara à Abidjan, Amadou Ba estime que le Président sénégalais et tous ses autres collègues de l'Uemoa ont choisi un Président en exercice (Alassane Ouattara) pour porter les dossiers de l'Union. "Naturellement ce que dit le Président Alassane Ouattara, il le fait avec l'accord et la bénédiction de l'ensemble des chefs d'Etats de l'Uemoa dont le Président Macky Sall", assure-t-il.

"Pour l'heure, la dévaluation n'est pas à craindre"
Pour beaucoup d'observateurs, le passage du CFA à l'ECO est une manière déguisée de la France d'opérer une nouvelle dévaluation de la monnaie des pays de l'Uemoa. Même s'il ne donne pas des garanties définitives, le ministre sénégalais Amadou Ba assure que la parité ECO-EURO ne va pas varier pour le moment. "Pour l'heure, non, la parité ne bougera pas. C'est ce qui est annoncé dans les conventions. Et les conditions économiques sont telles qu'il n'y a pas lieu de craindre (...) une dévaluation", rassure le ministre des Affaires étrangères du Sénégal sur i-Radio.

Amadou Ba d'insister, toujours en prenant des précautions oratoires : "non, il n'y a pas lieu de la craindre aujourd'hui. Notre économie au niveau de l'Union (Uemoa) est sur les bon rails. Et particulièrement, l'économie est bien portée par les deux pays que sont la Côte d'Ivoire et le Sénégal qui sont très stables sur le plan macro-économique"

AYOBA FAYE

Dimanche 29 Décembre 2019 - 11:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter