Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Etat du Sénégal et UNACOIS/ Jappo : la guerre est ouverte autour du sucre

La guerre fait rage autour du sucre au Sénégal entre l’Etat qui bloque la denrée au niveau du Port et favorise la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) et l’Union Nationale des Commerçants et Industriels (UNACOIS / Jappo) qui appelle les siens à ne pas baisser le prix du sucre et aux populations à boycotter la production de la CSS.



Etat du Sénégal et UNACOIS/ Jappo : la guerre est ouverte autour du sucre


Les sénégalais sont prévenus, de « graves problèmes pèsent sur l’approvisionnement en sucre et même en riz », selon le porte-parole de l’UNACOIS / Jappo qui précise que « si les 15000 tonnes de sucre restent toujours bloqués au Port Autonome de Dakar (PAD), le Sénégal risque de vivre une pénurie surtout à l’approche du Ramadan ».

D’Où la nécessité selon lui, de « l’Etat du Sénégal de prendre ses responsabilités en choisissant entre la protection des intérêts obscurs et la pénurie du sucre ».

Le président de l’Union, Idy Thiam qui part du principe quant à lui que « les autorités veulent revenir à la libéralisation de l’importation du sucre dont le seul but est de protéger la CSS à qui l’Etat reverse plus de 10 milliards de F CFA annuellement au titre de Taxes sur la Valeur Ajoutée (TVA) », demande  aux sénégalais de boycotter le sucre de la compagnie de Mimram et aux commerçants de ne baisser les prix du sucre comme convenu par le régime en place.

Apportant la réplique à cette accusation, le conseiller du groupe, Louis Lamotte menace

"S'ils n'apportent pas de preuves, la CSS va saisir la justice", prévient-il sur les colonnes du journal « L’Observateur ».


Jeudi 13 Juin 2013 - 14:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter