Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



États-Unis: les policiers impliqués dans l'affaire Jacob Blake ne seront pas poursuivis

​Les policiers impliqués dans les tirs ayant grièvement blessé l'Afro-Américain Jacob Blake ne seront pas poursuivis, a annoncé mardi 5 janvier le procureur chargé de cette affaire, qui avait ravivé la colère antiraciste aux États-Unis à la fin de l'été.



États-Unis: les policiers impliqués dans l'affaire Jacob Blake ne seront pas poursuivis
« Sur la base des faits et de la loi, nous avons décidé qu'aucun chef d'inculpation ne serait retenu » contre les trois agents impliqués dans le drame, a déclaré le procureur local, Michael Graveley lors d'une conférence de presse. Selon lui, l'auteur des tirs, Rusten Sheskey, a bien agi dans un état de légitime défense.

Jacob Blake était visé par un mandat d'arrêt pour des violences conjugales, quand son ex a contacté les policiers, a-t-il dit. Quand les agents ont voulu l'interpeller, « il a résisté avec un couteau », a expliqué Michael Graveley. Selon lui, un agent a tiré quand le jeune homme a effectué un mouvement de rotation « rapide » vers lui, ce qu'il a perçu comme « une menace ».

«Justifier l'injustifiable»
Mais ses arguments n'ont pas convaincu les défenseurs de Jacob Blake. « Ils essaient de justifier l'injustifiable », a dénoncé l'avocat de la famille B'Ivory Lamarr. « C'est une immense déception, a-t-il poursuivi. Cela montre qu'en 2021, il y a toujours trois systèmes de justice: un pour les Noirs, un pour les policiers et un pour les autres Américains ». « C’est une claque ! », a également réagi l’un des proches de Jacob Blake, pour qui cette décision « perpétue le racisme systémique aux États-Unis ».

Anticipant cette annonce, le conseil municipal de Kenosha a décrété l'état d'urgence pour les 8 prochains jours dans cette ville de 100 000 habitants de la région des Grands Lacs, et 500 membres de la Garde nationale sont prêts à être déployés, si des violences devaient éclater.

Rfi

Mercredi 6 Janvier 2021 - 08:20


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter