Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Éthiopie: le gouvernement reconnait avoir bombardé Mekele, capitale de la province du Tigré



Éthiopie: le gouvernement reconnait avoir bombardé Mekele, capitale de la province du Tigré
Au moins deux frappes aériennes ont été rapportées, ce lundi matin, par des humanitaires et des médecins de la ville. La première, en bordure de Mekele, a visé une cimenterie. La seconde, en plein cœur de la ville, a ciblé un hôtel parfois utilisé comme quartier général par les leaders des rebelles tigréens du TPLF.

Si le principal hôpital de la ville a recensé trois morts, pour l’instant, c’est surtout le symbole d’un bombardement en zone urbaine qui choque.

« C’est un mensonge total »

De son coté, Addis-Abeba s’est quelque peu emmêlé les pinceaux. « C’est un mensonge total », a d’abord déclaré un porte-parole gouvernemental. Puis dans la soirée, l’agence de presse du gouvernement a fini par reconnaitre les frappes, mais a assuré avoir visé des infrastructures de télécommunications et non des populations civiles.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 18 Octobre 2021 - 20:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter