Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Fouta Tampi : Fatoumata Ndiaye dément avoir reçu 2 voitures et une villa du ministre de l’Intérieur et annonce une plainte



Fouta Tampi : Fatoumata Ndiaye dément avoir reçu 2 voitures et une villa du ministre de l’Intérieur et annonce une plainte
L’ex-coordonnatrice du collectif « Fouta Tampi », Fatoumata Ndiaye a démenti les allégations selon lesquelles elle aurait reçu 2 voitures et une villa du ministre de l’Intérieur Antoine Diome. Dans une interview accordée à Dakaractu, elle a annoncé une plainte contre Baye Niass auteur de ces accusations.

« Ce membre du mouvement Fouta Tampi, Baye Niass qui a dit que le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome m’a donné de l’argent, une villa et deux voitures, je lui suggère aujourd’hui jeudi de sortir les preuves d’une telle allégation. Sinon, je te jure que demain je vais porter plainte contre lui. Ce n’est pas une question de rejeter ces allégations, mais je vous dis que c’est une pure contre-vérité », a dit Fatoumata Ndiaye.
 
Elle a demandé au sieur Niass de sortir toutes les preuves. « S'il ne le fait pas, je vais porter plainte contre lui. L’autre chose, la voiture que j’ai à ma disposition, je t’enverrai la décharge pour l’achat de cette voiture et le montant que je dois à Babacar, le propriétaire de la voiture. Et même si vous le voulez je vous donne son numéro de téléphone pour aller le voir et l’interviewer », a-t-elle à nos confrères.
 
L’ex-coordonnatrice a aussi répondu aux menaces mortes dont elle est victime ces derniers jours. « En plus de cela, ceux-là qui profèrent des menaces de mort contre ma personne, je les attends de pied ferme. Lorsque je menais mon combat jusqu’à marquer mon empreinte ici au Sénégal et un peu partout dans la diaspora, je savais bien ce qui m'attendait et je sais ce dont nous avons besoin et là où nous devions aller. Baye Niass si c’est parce que c’est un militant du Pastef, qu'il réagit ainsi, on verra bien. Si vous voulez, je vous envoie les messages  de menaces de mort et là présentement j’attends mes avocats pour tracer la conduite à tenir, je vais porter plainte ».      

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 23 Septembre 2021 - 18:27


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter