Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Guinguinéo: les jeunes du Mrcs demandent plus de considération de la part de Macky Sall

Une économie à genou, c’est en substance, ce que retiennent les populations de Guinguinéo affiliées au Mouvement républicain pour la citoyenneté et le développement dirigé par Serigne Mame Thierno Ngom, président dudit mouvement. En effet, l’occasion du troisième anniversaire dudit mouvement sous les couleurs de l’Alliance pour la république(Apr) a été saisie par ses membres qui ont dressé un bilan pas du tout élogieux de la gestion de leur mentor, dans cette localité du Saloum. En un mot comme en mille, ils estiment que ce mouvement coiffé par leur leader, fonctionnaire aux Finances, attendait mieux du président Macky Sall que de leur laisser des maux qui ont pour noms, manque d’infrastructures routières qui explique l’enclavement de la zone, absence de structures de santé dignes de ce nom puisque le district sanitaire qui polarise 12 communes ne dispose que d’une seule ambulance sans omettre le groupe électrogène tombé en panne depuis 8 ans.



Guinguinéo: les jeunes du Mrcs demandent plus de considération de la part de Macky Sall
Guinguinéo va mal. Telle est la synthèse du cri de cœur de ses populations. En effet, au détour du troisième anniversaire du Mouvement républicain pour la citoyenneté et le développement (Mrcs), les membres dudit mouvement dirigé par Serigne Mame Thierno Ngom ont peint un tableau sombre de la gestion de cette cité du Saloum qui traverse à leur avis, une crise dans bien de secteurs. Force est de constater que le Mrcs crée par ce haut fonctionnaire des Finances a simplement collé une mauvaise note au président de la République « dont la gouvernance n’a pas pris en considération certains aspects du développement du département ».

D’abord, explique le porte-parole du mouvement du parti présidentiel, l’Apr le premier choc des populations découle du fait de la disparation du chemin de fer qui nourrissait cette partie de la région de Kaolack. D’ailleurs, Mbaye Gning estime, dans les colonnes du journal Le Témoin, que le régime en place a la charge de relancer le chemin de fer sans quoi, déplore-t-il, la seule occupation des jeunes va demeurer les motos Jakarta. Il s’y ajoute, à l’en croire, le manque d’infrastructures routières tue la quasi-totalité des secteurs d’activité. Dans son cri du cœur, Il fait remarquer que la zone est si enclavée que toutes les potentialités de développement économiques sont étouffées.

Dés lors, le mouvement en appelle au chef de l’Etat Macky Sall afin que ce dernier puisse solutionner cette carence en infrastructures qui a fini de paralyser Guinguinéo. Dans le même ordre d’idée, les membres du mouvement de Mame Thiereno Ngom disent espérer « la réhabilitation de la route, Mboss-Guingénéo Kahone- Kaolack qui est latéritique ».

Par ailleurs, dans leur chapelet de doléances, les membres dudit mouvement expliquent à nos confrères que leur localité « ne compte qu’un seul centre de santé qui polarise 12 communes du département, une seule ambulance qui, chaque fois qu’elle tombe en panne, oblige les agents de santé à emprunter une autre au niveau d’autre structures de santé, il s’y ajoute que le district sanitaire de Guinguinéo ne dispose pas de groupe électrogène puisque celui dont ce district disposait est tombé en panne depuis plus de 8 ans ».

Ce n’est pas tout puisque si l’on se fie à leurs propos, « les habitants de Guinguinéo sont confrontés à une insécurité sans précédant car il n’y a qu’une seule brigade de gendarmerie, dont les agents sont insuffisants, pas de caserne de sapeurs pompiers en cas de sinistre et, de commissariat de police, n’en parlons pas », ont assumé, dans le journal Le Témoin, les populations de Guinguinéo affiliées au mouvement des marrons beige de Guinguinéo.

Le Témoin

AYOBA FAYE

Mercredi 30 Décembre 2020 - 09:26


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter