Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"Idrissa Seck a reconnu implicitement la victoire de Macky", selon les avocats de ce dernier

«Le candidat Idrissa Seck a reconnu implicitement la victoire de Macky Sall». C’est du moins la conviction du pool d’avocats du Président sortant, qui déclare qu’il est très «difficile d’exercer des recours contre des résultats sans aucune pièce probante».



Le pool d’avocats du candidat Macky Sall, a fait face à la presse suite à la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 24 février dernier par la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv), concédant au candidat Macky Sall 58. 27 % des suffrages. Me Oumane Sèye, le porte-parole du jour, a d’entrée «salué la parfaite organisation de l’élection». Tout en félicitant, le Président sortant «d’avoir institué la loi sur le parrainage» qui, selon lui, «a permis aux électeurs d'avoir librement exprimé leurs suffrages ».

Par rapport au refus du candidat Idrissa Seck de déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel suite aux résultats provisoires qu'il conteste, Me Sèye, dit comprendre le pourquoi. A l'en croire,  si Idrissa Seck n’a pas voulu déposer un recours après « la victoire écrasante » de leur client, c’est parce qu’il n’ a « aucune pièce probante », pouvant justifier son recours. 

«Il est facile de rejeter des résultats au bout de la langue, mais il est très difficile d’exercer des recours contre des résultats sans aucune pièce probante », soutient la robe noire. Et d’ajouter : «Donc, il est normal que le candidat Idrissa Seck renonce à toute voie de recours en l’absence de faits et moyens précis à alléguer devant le Conseil constitutionnel». 

Me Baboucar Cissé de renchérir : «Quand on ne fait pas de recours, on acquiesce». Pour dire qu’«Idrissa Seck a accepté la victoire de Macky Sall», avance-t-il. 
 
Les avocats de Macky Sall ont par ailleurs rappelé l'écart des voix entre leur client et Idrissa Seck.« Il y a un écart entre Macky Sall et le second, Idrissa Seck, de 28% soit un écart de 1 655 931 voix».

Aminata Diouf

Vendredi 1 Mars 2019 - 19:18




1.Posté par Zale le 01/03/2019 20:03
Je n'ai jamais vu un tel avilissement du métier d'avocat. Un avocat intervient lorsqu'il y a contentieux. Idrissa SECK ayant rejeté de manière officielle les résultats, et désavoué le Conseil Constitutionnel, un organe à la solde de MACKY Sall, les avocats de ce dernier devraient s'abstenir de toute conférence de presse. Ces avocats sont sortis de leur rôle en se faisant le porte parole du candidat Macky SALL. Macky SALL a transformé des avocats en pitres, et militants de l'APR. On croyait avoir tout vu dans ce pays. Mais non, même les avocats sont des fantassins du régime. NIAK FAYDA. Pathétique, le Sénégal est mal barré.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter