Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

15 ème édition du sommet de l'OCI à Banjul : la marche du monde vue par Rois, Emirs et Présidents

La quinzième édition de la conférence islamique tenue cette année à Banjul du 4 au 5 mai a livré beaucoup de décisions dans ses conclusions.



15 ème édition du sommet  de l'OCI à Banjul :  la marche du monde vue par Rois, Emirs et Présidents
Les Rois, Emirs et Président réunis deux (02) jours à Banjul, la capitale gambienne ont livré une série de décisions découlant d'une réflexion de deux jours. Dans les conclusions, ces pays membres de l'OCI ont réaffirmé leur encrage aux principes et objectifs consacrés dans la Charte des l'OCI. Ces principes comme listés dans le communiqué final sont : "Le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des États, la non-ingérence dans leurs affaires intérieures et le règlement pacifique des différends; adhérant aux nobles valeurs islamiques d'unité et de fraternité, de paix, de compassion tolérance, égalité, justice, modération, équilibre et dignité humaine; attaché aux principes consacrés par la Charte des Nations Unies et aux principes internationaux".

L'importance du dialogue inter-religieux et interculturel

Dans la lettre de conclusion, les membres et participants de cette quinzième session sont revenus sur le caractère important du dialogue inter-religieux et interculturel. Pour eux le dialogue inter-religieux et interculturel restent "un efficace mécanisme contre toutes les formes de racisme, de discrimination, de xénophobie, d'islamophobie, l'extrémisme et l'incitation à la haine fondée sur la religion et la race ; soulignant notre attachement à un multilatéralisme inclusif et équilibré pour contribuer à la paix, la sécurité, la justice et le développement durable à l’échelle internationale, et à promouvoir dialogue entre les civilisations, les cultures et les religions, relations amicales et bon voisinage, respect mutuel et coopération".

Solidarité au peuple palestinien

L'organisation de la conférence islamique (OCI) se dit préoccupée et solidaire de ce qui se passe dans la bande Gaza. Ainsi, déclare l'organisation en substance, "nous affirmons notre solidarité face à la catastrophe humanitaire qui infeste la bande de Gaza et son peuple en raison de l'agression israélienne sans faille depuis plus de six mois sans respect des valeurs morales et humanitaires les plus fondamentales, et appelle les pays du le monde doit agir pour mettre fin au crime de génocide commis par l’occupation israélienne contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza et à mettre en œuvre les mesures provisoires". Dans ce cadre, l'OCI réitère son soutien au peuple de la Palestine, " nous  réitérons notre solide soutien au peuple palestinien dans sa lutte légitime pour obtenir leurs droits inaliénables, y compris leur droit à l'autodétermination et à s'établir un État souverain avec Al-Quds Al-Sharif comme capitale (...).

Dans son document final, l'OCI a fait le diagnostic de plusieurs problèmes qui touchent les pays musulmans et et des minorités musulmanes vivant dans d'autres pays. Les cas des musulmans au Cachemire en Inde, et au même en Afghanistan bien qu'étant un pays musulman, les droits de cette communauté y sont bafoués. 

Dans ce document, il y a  eu des réflexions progressistes, c'est le cas notamment sur le droit des filles et des femmes à travailler et à faire des études dans des pays comme l'Arabie Saoudite. Il a été aussi souligné de l'importance de lutter contre le réchauffement climatique. En sus, dans le document, il est noté l'importance de la mise en œuvre de l'OCI-2025. Qui est un  programme d'action pour atteindre les objectifs fixés dans les domaines politique, économique, social et culturel.

 
 
 
 
 

Babou Diallo

Dimanche 5 Mai 2024 - 23:33


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter