Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Incidents As Pikine-Cas Sport: la Ligue Pro remue le couteau dans la plaie

Près d’un an après les incidents qui ont émaillé la rencontre As Pikine – Casa Sports, la commission de discipline de Ligue sénégalaise de football professionnel (Lsfp) a infligé des sanctions au club casaçais. Le Casa Sports ne l’entend pas de cette oreille et promet de répondre dans les prochains jours sur une sanction concernant une saison annulée.



Incidents As Pikine-Cas Sport: la Ligue Pro remue le couteau dans la plaie
 « C’est quelque chose que l’on déplore, la violence dans les stades. Malheureusement, les gens n’ont pas encore compris, qu’il y a des voies de recours, quand on est n’est pas content sur une décision arbitrale. L’arbitre ne peut pas revenir sur sa décision. Il faut aller vers les juridictions. Maintenant, on attend les rapports du commissaire et de l’arbitre du match. Après, on envoie ça à la commission de discipline. Tous les rapports sont transmis à cette commission qui va saisir le dossier pour après rendre son verdict. C’était un match d’un très grand niveau avec une mobilisation belle et une organisation sans faille. On a eu à dérouler notre dispositif organisationnel puisque c’était un match télévisé ».

Cette déclaration d’Amsata Fall, directeur exécutif de la Ligue pro remonte au 4 février 2020 au lendemain des incidents qui ont émaillé la rencontre As Pikine – Casa Sports comptant pour la 8ème journée de la défunte saison. Entre-temps beaucoup d’eau a coulé sous les ponts avec notamment la paix sonnée entre les deux clubs ou encore l’annulation de ladite saison à cause de la propagation de la Covid-19.

Mais alors que les férus du ballon rond pensaient ce dossier rangé au fond des tiroirs de la commission de discipline de la Ligue pro, elle a refait surface au moment où s’y attendait le moins. Dans le procès-verbal numéro 9 adressé au Casa Sports dont nous avons eu copie, la commission de discipline de la Lsfp a déclaré le club casaçais est responsable des incidents qui ont causé des blessés dans les deux camps mais aussi des dégâts matériels sur et en dehors du stade Alassane Djigo.

Après avoir fait un rappel exhaustif des faits, la commission dirigée Me Baboucar Cissé a imputé la faute aux « supporters du Casa Sport sont les auteurs à l’origine des incidents survenus à la fin de la rencontre ». Avant de déclarer en conséquence : « le Casa Sport civilement responsable des dérives de comportements et dégâts matériels de ses supporters; Condamne le club Casa Sport à payer une amende de 400.000Frs (Quatre cent mille francs), dans un délai de 21 jours pour compter de la notification de la décision; Dit que le Casa Sport, pour la saison 2020-2021, écope d’une déduction de deux points ; assortie de sursis, avec un délai d’épreuve s’étendant jusqu’à trois mois après la fin de saison 2020- 2021, en application des articles 30, 33 disciplinaire » peut-on lire dans le procès-verbal.

La commission de discipline a également prononcé des sanctions contre des membres du staff du Casa Sports. « Les nommés Siaka Bodian licence n°691115001, Papa Maguette Gningue licence n°851225003 et Mamadou Dramé, licence n°690810001, tous sociétaires du Casa Sport, sont coupables de comportements contraires à l’éthique sportive et au Fairplay, par gestes et paroles de nature à inciter ou provoquer des réactions de contestations chez leurs supporters; Les déclare atteints et convaincus des faits et actes relevés à leur encontre, et entièrement responsables des conséquences dommageables de leur comportement ; En conséquence: Dit que les nommés Mamadou Dramė, Siaka Bodian et Papa Maguette Gningue, officiels du Casa Sport, sont interdits de banc et de vestiaires pendant 21 jours (vingt et un jours) pour agitations et mauvais comportements, à compter de la notification de la présente décision; Les condamne, en outre, à payer une amende de 60.000Frs (soixante mille francs) chacun, pour comportement antisportif et manque de Fairplay sur le banc, payable dans le délai de 21 jours pour compter de la notification de la décision; Scane tance Dit que, de tout, il nous en sera requis, en cas de difficultés, en application des dispositions de l’article 71 du code disciplinaire » indique le procès-verbal.

Pointé du doigt par la Lsfp comme responsable des débordements, le Casa Sports n’a pas tardé à répondre sur les réseaux sociaux. « Le Casa Sports a accusé réception de la notification de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel (LSFP) à travers un PV dans lequel des sanctions infligées à l’équipe ont été notifiées, suite à la rencontre qui nous opposait à lPAS Pikine lors de la saison 2019-2020 officiellement déclarée blanche et annulée (2019-2020) par la même Ligue. La direction du club va tenir une réunion d’urgence pour prendre des décisions allant dans le sens du rejet des accusations et des décisions qui ont été prises » assure le club du sud du Sénégal qui est loin d’avoir dit son dernier mot dans une affaire qui va soulever une polémique au moment où la Ligue est en quête de renouveau. 

Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 21 Janvier 2021 - 12:08