Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations : le cri de détresse des "oubliés" du plan Orsec

Les inondations ont imposé la délocalisation de plusieurs dizaines de familles dans divers lieux de recasement du pays. Une mesure de l’Etat à travers son plan Orsec, qui ne semble toutefois pas suffire pour les sinistrés logés dans ces sites. Dans leurs difficultés quotidiennes, ils se disent laissés à eux-mêmes.



Inondations : le cri de détresse des "oubliés" du plan Orsec
Sans vivres, ni eau potable, les nombreuses familles qui occupent les sites de recasement dans la banlieue se sentent délaissées par le plan Orsec. En plus de vivre dans l’insalubrité et au contact des maladies, les victimes des inondations se désolent de n’avoir pas reçu de dons distribués par la structure en charge. Ne sachant plus à qui se fier pour survivre, les « oubliés » du plan Orsec, au micro de la RFM, implorent l’Etat du Sénégal de leur venir en aide.
 
A rappeler qu’un homme âgé de 55 ans du nom de Thierno Abou Bâ est décédé hier mardi dans un lieu de recasement à l’école Mamadou Mady Ndiaye au quartier Yeumbeul Sud. Les terribles conditions de vie auraient dégradé l’état de sa santé, selon les habitants de la localité.
 
 


Mardi 4 Septembre 2012 - 15:30


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter