Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"L’Etat perd des milliards à cause de l’incompétence de ses agents", selon le Chef des études la Direction générale du Budget



« Les agents de la Direction du budget privent l’Etat de plusieurs milliards de F Cfa par ignorance. C’est ce qu’a révélé le Chef de la cellule des Etudes et de la Réglementation de la Direction générale du Budget. Selon Boubacar Demba Bâ , les travailleurs ne maîtrisent pas les textes, et les procédures parfois très compliquées. 

«Les textes sont énormément variés au niveau de la Direction générale à appliquer aux processus de dépenses. La première difficulté, c’est connaître ces textes-là et avoir un recueil de tous ces textes et donc savoir leur contenu et pouvoir les appliquer correctement à la procédure de dépense publique», a déclaré Chef de la cellule des études et de la réglementation de la Direction générale du Budget . 

Boubacar Demba Bâ poursuit : « La deuxième difficulté, c’est une absence de formation ad hoc des agents qui travaillent à la Direction générale du budget. C’est des gens qui sont venus d’origines diverses et à la différence des autres directions générales, Impôt et Domaine, Trésor, Douane, n’ont pas leur section de formation au niveau de l’École nationale d'administration (Ena) ». 

Ceci n’est pas sans conséquences si l’on en croit au responsable. « La première conséquence, c’est privée l’Etat de ressources, l’Etat est privé d’une recette à laquelle il avait droit. C’est aussi mettre à la charge de l’Etat des charges indues qu’il n’aurait pas supporté. "La première conséquence, c’est privée l’Etat de ressources, l’Etat est délesté d’une recette à laquelle il avait droit". 

Boubacar Demba Bâ se prononçait en marge d'un atelier d’échanges et de partage sur l’application des textes juridiques dans les procédures de dépenses publiques au micro de Rfm. 

Aminata Diouf

Mardi 5 Février 2019 - 10:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter