Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La balance commerciale déficitaire en 2015 malgré un solde excédentaire de 160 milliards, (BCEAO)



«Les investissements étrangers chez nous et nos investissements génèrent des revenus. Vous avez également l’endettement, ce que le gouvernement reçoit comme dons, comme concours extérieur et vous avez surtout ce que nous recevons de la part des émigrés venant de l’extérieur. Cette année, la balance dégage globalement le solde excédentaire de 160 milliards», affirme le Directeur le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

La balance commerciale déficitaire, Ahmadou Al Aminou Lô explique que «le Sénégal importe plus qu’il n’exporte, c’est pourquoi vous voyez les politiques économiques aujourd’hui surtout en ce qui concerne les produits alimentaires, nous avons une facture alimentaire très élevée. Et, pour donner un seul exemple, le riz que les Sénégalais adorent, l’essentiel est importé alors que nous avons des productions locales».

Le Directeur national de la BCEAO assure par ailleurs que «le Sénégal dans l’espace UEMAO, c’est la deuxième économie après la Côte d’Ivoire».

«Quand vous regardez les échanges avec l’extérieur, le Sénégal avec la Côte d’Ivoire représente 54 % des flux d’exportations au sein de l’espace communautaire». 


Mardi 14 Mars 2017 - 19:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter