Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Conseil départemental de Louga "bêtement" arnaqué

"En voulant trop gagner on risque de tout perdre" a dit un vieil adage que ne démentiront pas les responsables du Conseil départemental de Louga présidé par le député Amadou Mbéry Sylla. Un soi-disant responsable d’une Mutuelle de crédit et d’épargne, aurait fait croire aux responsables dudit Conseil, « que s’ils versaient au niveau de sa mutuelle la somme de dix millions de francs, ils pourraient alors être multipliés, donc passer de dix millions à 50 voire 100 millions de francs cfa».



Le Conseil départemental de Louga "bêtement" arnaqué
Ainsi ce crédit fructifié pourrait par, ce biais, alimenter le fonds départemental de développement de Louga, pour financer des jeunes et femmes sélectionnés porteurs de mini-projets de développement générateurs d’emplois et de revenus. C’est dans cette optique que les responsables du Conseil départemental de Louga, convaincus par les explications de ce responsable de Mutuelle, lui ont versé la somme de dix millions de francs, en vue de bénéficier au moins de 50 millions de francs, afin de financer leur Fonds départemental de développement.

Nos confrères du journal "Le Témoin" qui donnent l'information, indiquent que Les ambitions et objectifs du Conseil ont été ainsi déçus, avec notamment une très grande surprise, car une fois les dix millions versés à la dite mutuelle, le responsable qui s’était engagé à fructifier cette somme, aurait disparu sans honorer ses engagements.

Ainsi, depuis un an, les responsables du Conseil départemental de Louga, qui ont perdu de vue celui qui devait être leur bailleur de fonds, courent derrière ce dernier pour récupérer en vain leur argent. Non seulement les dix millions n’ont pas été multipliés comme promis mais encore, ils éprouvent d’énormes difficultés à rentrer dans leur fonds, autrement dit, à récupérer leurs dix millions malgré toutes les démarches menées à cet effet.
Finalement, les responsables du Conseil départemental de Louga qui s’estiment arnaqués par ce soi-disant gérant d’une mutuelle de crédit et d’épargne, étaient obligés d’ester en justice contre leur « arnaqueur ». Depuis, l’affaire est restée pendante au niveau des juridictions dans le but de faire la lumière sur cette affaire.

En attendant, le président du Conseil départemental de Louga Amadou Mbéry Sylla, a mis à profit mardi dernier, la visite de la ministre de la Micro finance, de l’Economie sociale et solidaire Mme Zahara lyane Thiam Diop, pour l’en informer, au cours d’un Comité régional de développement (CRD) présidé par cette dernière. La ministre a souhaité que des solutions appropriées soient trouvées à ce contentieux entre les antagonistes. Mme Zahara Iyane Thiam Diop, venue à Louga dans le cadre de sa tournée nationale de vulgarisation du dispositif de financement de la PLASEPRI a saisi cette occasion pour expliquer les tenants et aboutissants de tous les mécanismes de financement et de remboursement. Elle a annoncé dans ce cadre que la région de Louga a bénéficié de 200 millions de francs Cfa de la PLASEPRI. 

AYOBA FAYE

Mardi 24 Septembre 2019 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter