Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Liberté d'expression et gabegie: le Forum Civil rappelle le ministre de la justice, le Procureur à l'ordre et attend de Macky des actes concrets



Liberté d'expression et gabegie: le Forum Civil rappelle le ministre de la justice, le Procureur à l'ordre et attend de Macky des actes concrets
Le Bureau Exécutif du Forum Civil  a statué ce mari 06 août 2019 sur l’état des droits et des libertés publiques et sur l’orientation des dépenses publiques, qui selon lui est caractérisée par "un manque d’efficacité et d’efficience".


Birahime Seck et Cie ont ainsi invité le ministre de la Justice Me Malick Sall "à s’appliquer l’obligation de réserve qu’implique sa charge concernant tout dossier pendant devant les Cours et tribunaux afin de participer à la réalisation de l’indépendance de la justice garantie par la Charte fondamentale".

aussi, appellent-ils le Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye à un "traitement rigoureux et équitable des dossiers de justice conformément aux exigences de l’Etat de droit qui garantit la bonne administration de la Justice sous réserve du respect des droits de l’Homme notamment, la dignité de la personne".

La Forum Civil a également rappelé aux citoyens que la liberté d'expression ne donné pas licence aux dérives oratoires sur les différents médias.

Ce n'est pas la première fois que le président de la République constate la gabegie de son Gouvernement
Le Forum Civil s'est exprimé sur la déclaration faite par le chef de l'Etat hier mardi à Diamniadio sur le train de vie de l'Etat (307 milliards de FCFA dépensés pour l’achat de véhicules par l’administration et l’utilisation de plus de 17 milliards pour les lignes de communications téléphoniques). L'organisation de rappeler qu'en octobre 2017, "le Président de la République avait fait le même constat suivi de la décision de confier à la DMTA la centralisation des acquisitions de certains véhicules pour l’administration".

Et qu'également "lors du Conseil des Ministres du 17 avril 2019, le Président de la république avait « requis du gouvernement un nouveau dispositif réglementaire sur les conditions d’acquisition, d’affectation, d’utilisation et de cession des véhicules administratifs »".

 Ensuite, dans sa volonté déclarée de réduire le train de vie de l'Etat, le Président de la République avait, selon le Forum Civil, demandé au Gouvernement « un cadre réglementaire portant sur les modalités d’abonnement, d’utilisation et de paiement des charges courantes de l’administration, au titre des charges courantes de l’administration notamment celles de l’eau, de l’électricité et du téléphone » au plus tard le 1er Août 2019.

Le Forum Civil dit attendre dans les plus brefs délais du chef de l'Etat "des réformes structurelles fortes allant dans le sens de la modernisation de l’administration, gage de la performance des politiques, programmes et actions publiques".

AYOBA FAYE

Mardi 6 Août 2019 - 22:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter