PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Mahmoud Abbas hospitalisé pour la troisième fois en une semaine

Inquiétudes autour de l'état de santé de Mahmoud Abbas. Le président de l'Autorité palestinienne est hospitalisé depuis dimanche 20 mai, à Ramallah en Cisjordanie occupée où il doit rester en observation jusqu'à aujourd'hui lundi ou demain mardi.



Mahmoud Abbas hospitalisé pour la troisième fois en une semaine
C'est la troisième fois en une semaine que le leader palestinien est hospitalisé. Mardi dernier, c'était pour une opération bégnine à l'oreille, suivie d'examens selon des sources officielles. Mais cette fois-ci, il s'agit d'une forte fièvre et de douleurs à la poitrine selon des responsables palestiniens qui se montrent pourtant rassurants. L'état de santé de Mahmoud Abbas, âgé de 83 ans, fait régulièrement l'objet de rumeurs.

Les Palestiniens eux sont inquiets pour la suite. Les passants déambulent dans le centre de Ramallah. Le siège de l'Autorité palestinienne est illuminé par les décorations du ramadan. Et sur l'état de santé de Mahmoud Abbas, certains se sentent obligés d'être confiants : «S'il lui arrive quelque chose ce sera le chaos, on espère donc que le président ira bien jusqu'aux prochaines élections.»

Mais pas d'élections présidentielles au programme. En raison de la guerre intestine entre le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas, le système politique palestinien est verrouillé. Abdallah Ibrahim prend l'air sur le seuil d'une boutique. Pour lui ce blocage institutionnel est inquiétant : «Bien sûr que ça nous fait peur, Mahmoud Abbas n'a personne pour prendre sa suite, on est dans une situation politique totalement anormale donc s'il lui arrive quelque chose, on connaitra une période angoissante.»

Mahmoud Abbas qui a entamé en 2018 la troisième année de son quinquennat a pris soin de ne pas désigner de successeur. Selon de récents sondages, plus de 70% des Palestiniens souhaitent sa démission.

rfi.fr

Lundi 21 Mai 2018 - 11:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter