Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Maladie dermique apparue chez les pêcheurs : « tous les patients de Thiaroye sont guéris », (Ministre)



« Tous les malades de Thiaroye sont guéris. Certains ont même repris leurs activités économiques ». L’information est du ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim Sall qui informe que « ceux de Rufisque, d'après nos informations, ils sont tous rétablis et il reste qu’un patient à Mbao». 

Le ministre Abdou Karim Sall a profité du lancement lundi, à Tivaouane des travaux du projet de « gestion des déchets solides et liquides au Sénégal », pour donner la nouvelle sur la maladie dermique qui a touché plus de 500 pêcheurs au Sénégal.

 Il a aussi révélé qu’une équipe s'est rendue à 8 km du village de Ndayane, dans le département de Mbour, pour les besoins de nouveaux prélèvements pour mieux cerner cette problématique. « Car, a-t-il expliqué, le laboratoire qui a mené les premiers prélèvements, avait indiqué qu'il n'avait pas d'expertise concernant les algues et qu'il fallait confier cela au centre antipoison, plus coté en la matière ».

« Donc, a ajouté le ministre, le travail se poursuit et il ne faut écarter aucune piste. Même le carburant, voir s'il ne contient pas des éléments qui ont été nocifs pour les pêcheurs ». 

M. Sall a aussi évoqué la catastrophe survenue à Mbao, une commune d'arrondissement de Pikine (Sénégal), située dans la presqu'île du Cap-Vert, avec une mortalité élevée de poissons au marigot de la localité. Il a déclaré : « Les enquêtes sont bouclées et l’équipe a constaté des branchements clandestines, c’est-à-dire des concessions venant du marigot.. Ce qui veut dire de prime abord que le marigot est pollué. Il faut aussi noter qu’une mortalité importante a été enregistrée au niveau des mulets qui sont des espèces pélagiques qui vivent généralement  dans les eaux salées et des eaux saumâtres (…) », a-t-il conclu .
 

Aminata Diouf

Mardi 24 Novembre 2020 - 11:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter