PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)





Mort de Fatoumata Moctar Ndiaye : «Je me demande si le juge d’instruction n’a pas reçu des instructions pour… » (Adama Ba)

La thèse du complot dans l’assassinat de l’ancienne 5e vice-présidente du Conseil économique social et environnemental le 19 novembre 2016 ne fait l’objet d’aucun doute. C’est du moins ce qu’a déclaré son fils, Adama Ba. Ce dernier qui avait aussi subi l’assaut du présumé meurtrier, Samba Sow, a indiqué dans les colonnes de l’Observateur que ce meurtre a été commandité par des gens tapis dans l’ombre.



Mort de Fatoumata Moctar Ndiaye : «Je me demande si le juge d’instruction n’a pas reçu des instructions pour… » (Adama Ba)
Les déclarations sur l’assassinat de sa mère n’adhèrent pas Adama Ba. Ce dernier est d’avis qu’il y a des faits assez troublants qui laissent penser que le meurtre de l’ancienne présidente des femmes de l’Alliance pour la république (Apr) de Pikine a été commandité par des personnes tapies au sein de ce parti et qui convoitaient son poste.

«Je réfute de la façon la plus énergique la thèse des considérations mystiques ou financières du meurtre de ma mère », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : «Il ne faudrait pas brouiller les pistes et semer la confusion dans l’esprit des gens. Ceux qui soutiennent cela fabriquent des contrevérités pour justifier l’acte odieux de Samba Sow».

M. Ba d’étayer sa déclaration : «La thèse d’un besoin financier pressant du présumé meurtrier ne tient pas la route et pour cause, une semaine avant le drame Samba Sow et moi-même avons déposé la somme de 577 000 FCfa dans une banque de Pikine Tally Boumack. Cette somme représentait les remboursements des femmes de Pikine financées par le ministère de la Microfinance et de l’Economie solidaire, dirigé à l’époque par Moustapha Diop. Il n’y a jamais eu de mallette d’argent détenue par ma mère».

Ce qui le pousse à marteler que «le mobile de l’assassinat de ma mère n’est ni d’ordre financier ni mystique, c’est un meurtre qui a été commandité par des personnes qui n’ont jamais cessé de lorgner son poste de présidente départementale des femmes de l’Alliance pour la République».

Et de poursuivre : «La thèse du complot est d’autant plus fondée que le présumé meurtrier a produit un message vocal authentique dans lequel il déclare avoir agi pour le compte de quelqu’un. Moi qui vous parle, j’ai été plusieurs fois témoin d’agissements suspects de cette personne incriminée par Samba Sow».

Selon lui, les agissements du juge d’instruction «qui a bâclé le dossier (fait) qu’on est tenté de se demander s’il n’a pas des instructions dans ce cas». Avant de conclure : «Cela me laisse perplexe et il y a bien anguille sous roche».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 2 Février 2018 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter