Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Naufrage du Joola: la justice examine la validité de l'enquête française

La Cour de cassation examine mardi la validité de l'enquête française sur le naufrage du Joola, qui avait fait près de 1.900 morts, dont 22 Français au large de la Gambie il y a un peu plus de dix ans.



Naufrage du Joola: la justice examine la validité de l'enquête française
Six des sept responsables sénégalais de l'époque, civils et militaires, visés par des mandats d'arrêt internationaux, ont formé un pourvoi en cassation contre la validation de l'enquête en mai par la cour d'appel de Paris.

Cette enquête avait été ouverte en 2003 à Evry, en région parisienne, à la suite d'une plainte de familles de victimes.

Les responsables sénégalais contestent la compétence de la justice française et soulèvent l'immunité de juridiction, qui a pour effet de faire échapper un État ou l'un de ses organes à la compétence des tribunaux d'un État étranger.

Le parquet d'Evry a requis un non-lieu au cours de l'été 2011 et il revient aux juges en charge de l'enquête de trancher, alors que les familles des victimes espèrent un procès.

Sept responsables sénégalais, civils et militaires, restent visés par des mandats d'arrêt. Un seul d'entre eux a été interpellé, en octobre 2010 à Paris, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.
De son côté, la justice sénégalaise a refermé le dossier dès 2003, en concluant à la seule responsabilité du commandant de bord, disparu dans le naufrage.

En France, l'enquête avait connu un coup d'accélerateur en 2008 lorsque le juge Jean-Wilfrid Noël, alors en charge du dossier, avait délivré neuf mandats d'arrêts internationaux. Les autorités sénégalaises avaient répliqué en délivrant un mandat d'arrêt international pour "forfaiture" et "discrédit des institutions" à l'encontre du magistrat.

En janvier 2010, la justice française a définitivement annulé deux mandats d'arrêt qui visaient l'ex-Premier ministre sénégalais Mame Madior Boye et l'ex-ministre des Forces armées Youba Sambou.
Cette décision avait mis un terme à un début de crise diplomatique entre la France et le Sénégal.

Le Joola avait chaviré au large de la Gambie le 26 septembre 2002, alors qu'il reliait Ziguinchor (sud du Sénégal) à Dakar. La catastrophe avait fait 1.863 morts et disparus selon le bilan officiel, plus de 2.000 selon les associations de familles de victimes, soit plus que le naufrage du Titanic (1.500 morts). Seules 64 personnes avaient survécu.
 

AFP


Mardi 6 Novembre 2012 - 10:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 06/11/2012 17:28
LA CASAMANCE DUREMENT TOUCHEE PAR LE NAUFRAGE DU JOOLA, CES FANTOMES QUI HANTENT....
LA CORRUPTION A L'ORIGINE DE LA PLUS GRANDE CATASTROPHE MARITIME CIVILE MONDIALE A CE JOUR, NAUFRAGE DU JOOLA le 26/09/2002 près de 2000 victimes, 13 nationalités, DES FAMILLES DE VICTIMES UNIES ET DETERMINEES.
LES INTERETS ECONOMIQUES ET POLITIQUES (Françafrique) doivent- ils entraver la vérité et la justice et bafouer les droits de l’homme. UNE EPINE ENTRE LE SENEGAL ET LA FRANCE....
LE NAUFRAGE DE LA HONTE…………
On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible… Tous du Président (Wade à l'époque), son fils, aux ministres savaient que le bateau n’était plus navigable et pourtant on l’a remis en rotation après plusieurs avaries (la dernière 10 septembre 2002, le drame a eu lieu le 26 septembre). 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances pour la plupart des jeunes. SI ON AVAIT VOULU FAIRE RECULER LA CASAMANCE DE 20 ANS, ON NE POUVAIT PAS FAIRE MIEUX....
TROP DE ZONE D'OMBRE DANS CE DRAME...Pourquoi le président Wade a-t-il refusé que les forces françaises décollent pour porter secours ?
Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des présumés coupables. Un drame méprisé et bafoué mais des familles de victimes déterminées…..
LES FAMILLES DE VICTIMES FRANCAISES S'INTERROGENT SUR UNE JUSTICE INDEPENDANTE EN FRANCE : dix ans presque jour pour jour après le naufrage du ferry sénégalais Le MS/Joola, les proches des 22 victimes françaises attendent toujours une réponse de la justice en France pour mettre fin à leur marathon procédural et faire « leur deuil ».LEUR COMBAT EST CELUI DE TOUTES LES FAMILLES DE VICTIMES...il n'y a pas de couleur de peau dans la douleur et la souffrance.

RECHERCHER certains témoignages qui confirment que l’état était au courant très tôt….
DES IMAGES DOULOUREUSES, INSOUTENABLES ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS
PRENEZ LE TEMPS DE REGARDER LES DIFFERENTS SITES et HONORER LA MEMOIRE DE NOS DISPARUS
SUR GOOGLE : 2012 france culture souvenons-nous du Joola
france inter : 2009 joola des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais
sur YOUTUBE : rechercher joola
DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter