Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pire que le Sida : comment le cancer menace de ravager les pays pauvres

Dans son Rapport sur le cancer dans le monde 2014, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit une crise mondiale du cancer, si des moyens de prévention plus efficaces ne sont pas mis en oeuvre d’urgence.
Atlantico : Une crise mondiale du cancer se profile à l’horizon si des moyens de prévention plus efficaces ne sont pas mis en œuvre d’urgence, prévient l’Organisation mondiale de la santé dans son Rapport sur le cancer dans le monde 2014, publié lundi. Pourquoi le cancer touche-t-il moins les pays pauvres jusqu’à présent ? Et pourquoi est-ce que la situation empire ?



Atlantico.fr/Dr Jacques Ferlay - Une crise mondiale du cancer se profile à l’horizon si des moyens de prévention plus efficaces ne sont pas mis en œuvre d’urgence
Atlantico.fr/Dr Jacques Ferlay - Une crise mondiale du cancer se profile à l’horizon si des moyens de prévention plus efficaces ne sont pas mis en œuvre d’urgence

Dr Jacques Ferlay : C’est une question qui mérite discussion parce que le cancer touche aussi beaucoup les pays pauvres, mais pas les mêmes types de cancers que les pays développés. Ce sont souvent des cancers qui sont associés à des virus, notamment le cancer du foie, et le cancer du col de l’utérus. Leur niveau de cancer est assez élevé. Le niveau de développement s’accentuant notamment dans les pays émergents comme la Chine, l’Inde, donc particulièrement en Asie. Ces pays sont en train de prendre les mêmes mauvaises habitudes de vie, alimentaires par exemple, que les pays développés propice à l’apparition de cancers relativement rares qui deviennent de plus en plus présents. Ces populations commencent à fumer de plus en plus, donc ils sont confrontés au cancer du poumon, ils mangent de plus en plus riches et font de moins en moins d’exercice, donc ils commencent à avoir des cancers colorectaux.

Quelles proportions prendrait cette « épidémie » ?

On observe dans quelques points du monde que notamment en Asie, certains cas de cancers viendront s’ajouter à ceux qu’ils ont déjà. En Afrique, la situation est moins alarmiste car le niveau de développement est moins élevés. Mais ils ont quand même quelques cancers très fréquent et très dangereux comme le cancer du col de l’utérus chez la femme, qui est le plus fréquent dans certains pays. Le cancer du foie également mortel et très dangereux. Des cancers (...)lire la suite sur Atlantico



Source : Atlantico.fr
 

Dépêche

Dimanche 9 Mars 2014 - 13:51