Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RCA: comment les casques bleus rwandais renforcent la coopération entre Bangui et Kigali

Près de 750 casques bleus rwandais seront présents en Centrafrique pour renforcer la mission des Nations unies. Mardi, 300 d'entre eux étaient déjà arrivés à Bangui. Avec ce contingent supplémentaire, demandé par les Nations unies, le Rwanda s'impose encore comme l'un des principaux acteurs de la Minusca, mais aussi comme un partenaire privilégié de la Centrafrique sur les questions de défense. Le Rwanda souhaite étendre ce partenariat à d'autres domaines et ce jeudi, c'est le président centrafricain qui est attendu à Kigali.



Le Rwanda a déployé des casques bleus en Centrafrique pour la première fois en 2014, et depuis, la relation entre les deux pays s'est renforcée. La présence militaire de Kigali aussi puisque le Rwanda aura maintenant trois bataillons d'infanterie, un hôpital et des policiers au sein de la Minusca.
 
À Bangui, les militaires rwandais sont réputés pour leur efficacité, ils ont même longtemps été chargés de la protection de la présidence. « Lorsqu'une opération est appréciée dans un pays, cela noue forcément des liens particuliers et cela ouvre la voie à la coopération dans d'autres secteurs », souffle une source proche du gouvernement rwandais qui évoque à terme un projet d'ouverture d'une ambassade du Rwanda en Centrafrique.
 
Sur le plan économique, les échanges semblent en tout cas s'être approfondis depuis l'envoi, en décembre dernier, de troupes rwandaises pour sécuriser les élections centrafricaines. Deux mois plus tard, Rwandair, la compagnie aérienne nationale, atterrissait pour la première fois à Bangui, ville qu'elle dessert maintenant deux fois par semaine. À bord du vol inaugural se trouvait la ministre rwandaise du Commerce. Elle a été suivie par plusieurs délégations hommes d'affaires rwandais qui se sont vus promettre par les autorités centrafricaines un soutien à leurs projets d'investissement.
 
C'est dans ce contexte que le président Faustin Archange Touadéra est attendu ce jeudi à Kigali pour une visite d'État (qui ne sera pas la première). Il devrait s'y entretenir avec son homologue Paul Kagame et assister à la signature de différents accords de coopération entre les deux pays. Car, au-delà de la coopération militaire, des débouchés économiques et commerciaux sont visés des deux côtés.

Une importante délégation ministérielle a précédé l'arrivée de Faustin Archange Touadéra à Kigali. Et en avril, une délégation d'une cinquantaine d'investisseurs rwandais avait visité la capitale centrafricaine. Les Rwandais sont intéressés par des projets dans la construction, l'agriculture, mais aussi les mines. Lors de la première visite de Paul Kagame à Bangui en 2019, un accord de coopération dans le secteur minier avait ainsi déjà été signé. « La Centrafrique a des ressources minières et donc la capacité de faire des échanges économiques intéressants », renchérit une source proche du gouvernement rwandais, ajoutant que l'important soutient militaire rwandais a ouvert la voie à la relation économique et commerciale entre les deux pays.    

RFI

Jeudi 5 Août 2021 - 11:57


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter