Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Révélation inattendue des Pandora Papers: Poutine aurait une fille illégitime



Dans la pile de documents divulgués sous le nom de “Pandora Papers”, on trouve également des révélations sur Vladimir Poutine. Notamment sur sa vie amoureuse. Une femme qui, selon la rumeur, était déjà sa maîtresse, semble avoir reçu un appartement extrêmement coûteux quelques semaines après l’accouchement de sa fille. Cette dernière a maintenant dix-huit ans et ressemblerait au chef d’État russe.

En novembre 2020, le magazine russe “Proekt” avait publié une histoire particulière au sujet d’une femme de condition modeste. Elle aurait travaillé comme femme de ménage pendant une grande partie de sa jeunesse, son père serait mort jeune, et sa mère était peintre. En vérité ce n’était que des mensonges, des façades.

Cette jeune femme, c’est Svetlana Krivonogich. Au début des années 2000, quand elle avait une vingtaine d’années, les choses se sont soudainement améliorées pour elle. Elle a quitté son petit appartement pour s’installer dans l’un des quartiers les plus chics de Saint-Pétersbourg. Plus en tant que locataire, mais en tant que propriétaire.

Dans les deux décennies qui ont suivi, Krivonogich a construit un empire immobilier et commercial qui s’élèverait à plus de 90 millions d’euros sur le seul sol russe. Une ascension fulgurante qu’elle doit entièrement à sa relation secrète avec un homme qui est lui-même passé du statut d’assistant du maire de Saint-Pétersbourg à celui de président russe.

À l’époque, Vladimir Poutine était encore marié à Lyudmila, une hôtesse de l’air avec laquelle il a eu deux filles : Marija (36 ans maintenant) et Yekaterina (35 ans). En 2014, le couple divorce officiellement. Et selon “Proekt”, sa relation avec Krivonogich a également donné naissance à une fille : Elizaveta, née le 2 mars 2003.

Ressemblances avec Vladimir Poutine
Le magazine a même fait appel à un scientifique britannique, qui a comparé les traits du visage de Poutine et de la jeune fille à l’aide d’un logiciel spécial. Le résultat donne une correspondance de 70,4%. C’est une ressemblance remarquable, sachant que le logiciel n’atteint généralement qu’un score de 75% pour différentes photos de la même personne.

Sur son acte de naissance, il ne semble pas y avoir de père inscrit. Mais son deuxième nom est “Vladimirovna”, qui signifie “fille de Vladimir”. Elle-même s’est moquée de cette ressemblance lorsqu’elle a été interviewée par le magazine russe “GQ” en février. “Il y a tellement de gens qui lui ressemblent”, a-t-elle déclaré.

Entreprise dans les Caraïbes
Elizaveta n’a donc jamais été confirmée officiellement comme fille de Poutine. Mais dans les Pandora Papers, il y a un nouvel indice assez significatif de la paternité de Poutine. Quelques semaines après la naissance de la fille, sa mère, Svetlana, a reçu un appartement extrêmement coûteux à Monaco.

La propriété fait partie du complexe Monte Carlo Star, qui surplombe le port et ses innombrables yachts. Le prix de vente à l’époque était de 3,6 millions d’euros et aujourd’hui, il pourrait rapporter 25.000 euros par mois en loyer. Il n’est pas enregistré directement au nom de Krivonogich, mais au nom d’une société des Caraïbes.

7sur7

Mercredi 6 Octobre 2021 - 12:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter