Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

Saisie de drogue au Port de Dakar: le Forum Civil félicite la Douane et demande aux autorités de prendre des mesures contre Grimaldi



Saisie de drogue au Port de Dakar: le Forum Civil félicite la Douane et demande aux autorités de prendre des mesures contre Grimaldi
Dans un communiqué parvenu à la rédaction de PressAfrik, ce mardi 27 août 2019, le Forum Civil attire l’attention du Gouvernement et du peuple sénégalais "sur les désastres multiformes que le trafic de drogue peut provoquer sur l’économie réelle, la santé des jeunes, la stabilité institutionnelle et politique ainsi que sur la sécurité de la sous-région en général et celle du Sénégal en particulier".

Birahim Seck et ses camarades ont félicité l’Administration douanière "pour l’opération de saisie de la drogue et pour avoir pris les mesures conservatoires de saisie du second navire convoyeur de plus de 700 kg de drogue, en plus de la saisie équivalent pour le premier navire convoyeur des 200 kg de drogue, pour la Police et la Justice pour avoir conduit les investigations avec professionnalisme". 

Ils ont également demandé au Gouvernement "de prendre des mesures exemplaires contre la compagnie Grimaldi, armateur des navires convoyeurs de la drogue et la Société Dakar Terminal cosignataire des dits navires. Aussi, ont-ils demandé aux autorités administratives "de ne point faire obstruction à l’enquête enclenchée par les autorités judiciaires"

Le Forum Civil encourage les autorités administratives et judiciaires en charge de l’enquête, "pour l’intérêt de la nation et de la sous-région, de rester solides et solidaires pour faire face aux éventuelles tentatives de corruption".

Il demande également  à l’ONUDC "d’intensifier ses actions en matière de prévention contre la criminalité transfrontalière".

La section Sénégal de Transparency International rappelle aussi que « le trafic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes et la participation à un groupe criminel organisé » font partie des « catégories désignées d’infractions » susceptibles de favoriser le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en vertu de la loi n°2018-03 du 23 février 2018 relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.


Mardi 27 Août 2019 - 21:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter