Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Saisie des comptes de Dakar Dem Dikk par Me Moussa Diop: le délibéré fixé au 12 février



Saisie des comptes de Dakar Dem Dikk par Me Moussa Diop: le délibéré fixé au 12 février
Le Tribunal de grande instance de Dakar a traité vendredi l'affaire opposant l'ancien directeur de Dakar Dem Dikk (DDD), Me Moussa Diop, à la société de transport qu'il a dirigé jusqu'au 2 septembre 2020, date de la révocation de son mandat de directeur général de la société par décision du conseil d'administration. Lors de l'audience, les avocats de la société DDD ont expliqué comment, sur la base d'une supposée délibération du Conseil d'administration de la boite, il a obtenu une ordonnance pour saisir les comptes de la société, selon L’Observateur.

Ce qui les a poussés, disent-ils à saisir le même juge pour qu'il rétracte cette ordonnance. L'affaire, plaidée hier vendredi en procédure urgente devant le tribunal de référé, sera vidée le 12 février 2021. Si Moussa Diop a obtenu ladite ordonnance, c'est selon les avocats de 3D, parce qu'il a argué l'existence d'un procès-verbal de délibération du conseil d'administration pour se faire octroyer un montant de 120 millions FCfa dont trente 30 millions FCfa déjà encaissés.

Cette prétendue délibération n'existe pas, selon la requérante qui considère que Moussa Diop s'est fait indument octroyer ces sommes. DDD compte alors réclamer le remboursement. Lors des débats d'audience les deux parties ont tour à tour apporté leurs arguments sur les accusations portées sur le sieur Diop qui aurait trompé la religion du président Fall dans sa requête ayant abouti à l'ordonnance susvisée pour avoir prétendu que le conseil d'administration de la société DDD lui aurait alloué 24 mois de salaires à titre de prime de départ définitif en sus de ses droits légaux lors de la séance du 03 janvier 2019. «Cela est absolument faux car contrairement à ce que soutient Moussa Diop, le conseil d'administration de 3D ne lui a jamais alloué une prime de départ définitif de 24 mois de salaire soit 120 millions Pela le 03 janvier 2010» dénonce-ton dans la requête.

Salif SAKHANOKHO

Samedi 6 Février 2021 - 13:51


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter