Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM



Suivez en DIRECT le jour 10 du procès en Appel de Khalifa Sall et Cie

C'est le 10e jour du procès en Appel de Khalifa Sall et Cie. Les avocats de la défense ont boycotté le procès lors de l'audience de mercredi, après que le juge a rejeté toutes leurs exceptions. Leur client va faire une déclaration très attendue ce jeudi, après l'interrogation des autres témoins et co-inculpés. Ne ratez rien du déroulement de l'audience de ce matin au palais de justice Lat Dior de Dakar, en actualisant cet article...



Suivez en DIRECT le jour 10 du procès en Appel de Khalifa Sall et Cie
12 h 54 : Quelques minutes après une concertation avec les avocats, Demba Kandji a suspendu l’audience à nouveau pour reprendre demain matin à 9 heures avec les plaidoiries

12H 30 : l'audience est suspendue pour quelques minutes

12H 21 : Amadou Matar Diop, Sécraitaire général administraif et financier de la mairie de Dakar à la barre :


"Directeur intérimaire de la Piscine Olympique au moment des faits et membre ès qualité de la commission de réception des marchés. Vous n’avez pas le temps matériel d’assister à la réception physique du mil et du riz"

Le juge Demba Kandji : Vous avez toujours apposé votre signature : est-ce que c’est une démarche responsable »

Amadou Maktar Diop n'a pas répondu à la question

11H 50 : Après Mbaye Touré, Yatma Diaw et Amadou Maktar Diop ont accepté de parler à la CourYatma Diaw, chef de la Division financière comptable est interrogé à la barre
 Le Juge : Quelle était votre fonction ? 
Yatma  Diaw: Je suis membre de la commission de réception des marchés. Je ne voyais pas les livraisons de denrées. Pour ce cas d’espèce on me remettait les Pv après signature.
Le Juge : Vous n’aviez jamais assisté à la réception du riz et du mil ?
Ibrahima Yatma Diaw : Oui
Le juge : Mais vous aviez toujours apposé votre signature
Ibrahima Yatma Diaw : Oui. 
Le juge : Est-ce que c’est responsable ça ?
Ibrahima Yama Daw n'a pas répondu

11H 45: Le juge Demba Kandji à Mbaye Touré : "connaissez-vous un décret, une loi qui dit tout le monde sauf» en parlant du décret 2003 qui n’est pas applicable seulement, aux communes ?"

Mbaye Touré n'a pas répondu à cette question

11H 15 : Mbaye Touré : «J’assume !»
Contrairement à Fatou Traoré qui a refusé de faire sa déposition hier, mercredi, Mbaye Touré lui, a accepté de se livrer aux questions-réponses de la Cour d’Appel de Dakar et des avocats de la partie civile : Etat et mairie de Dakar.

«Si je prends la parole, les gens peuvent penser que je commence à souffrir des 17 mois de prison», a-t-il précisé d’emblée. Cependant, au lieu d’enfoncer Khalifa Sall, le Directeur administratif et financier (Daf) de la ville de Dakar, se dit quitte avec sa confiance, accepte son sort et assume tous les actes à lui reprochés dans le cadre de l’exercice de ses fonctions à la mairie de la capitale du Sénégal ».

«Par rapport à tout ce qui s’est passé, j’assume», a déposé Mbaye Touré à la barre. Pour lui, c’est par un concours de circonstances malheureux qu’il s’est retrouvé dans cette affaire.
«Je suis devant cette barre parce que seulement, j’ai eu la malchance d’exercer cette Caisse d’avance de Dakar», a regretté Mbaye Touré.

A la question de savoir à qui était destiné l’argent de la Caisse d’avance, le Daf de la ville de Dakar ne cherche midi à 14 heures. De façon péremptoire, il a indiqué que les fonds dont il est question, sont destinés à l’édile de la capitale.

«Je ne connais pas la destination de l’argent. Mais il était destiné au maire», a-t-il clarifié soutenant au passage, que les justifications à priori, étaient justes confectionnées pour se formaliser à la loi . «L’utilisation de ces fonds ne rentre pas dans le fonctionnement de la mairie», a conclu le Daf, Mbaye Touré.

11h 07 : l'Agent judiciaire de l’Etat interroge Mbaye Touré
AJE: « Pourquoi malgré cette illégalité en tant que gérant de la caisse,  à chaque fois, vous justifiez à bonne fin ?
Mbaye Touré : au moment de faire, je ne savais pas que c’était illégal. C’est après les appréhensions que je me suis rendu compte.

10h 45 : Mbaye Touré appelé à la barre.  
Demba Kandji : Depuis quand êtes vous à la mairie de Dakar ?
Mbaye Touré : « j’ai intégré la mairie en 92 » 
Demba Kandji : Sous le magistère de qui ? 
Mbaye Touré : Sous le magistère de Mamadou Diop. 
Demba Kandji : Vous me dite que c’est par un concoure de circonstance que vous vous êtes retrouvé ici ? 
​Mbaye Touré : Oui
10h 35 : Le comptable Yaya Bodian appelé à la barre par le juge Demba Kandji à décidé de garder le silence sans la présence de son avocat.  

10H 30 minutes à la salle 4 du Palais de justice de Dakar. Les militants et militantes du maire Khalifa Ababacar Sall, sont en train d’animer avant l'ouverture de l'audience.
 

Ibrahima MANSALY

Jeudi 26 Juillet 2018 - 13:02