Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Abdoul Aziz Seck, président de l’UMS : « nous n’avons jamais renoncé à attaquer le décret du chef de l’Etat »

A la suite de l’article publié ce mercredi par le journal « Le quotidien », faisant état de consentement des magistrats à la mesure du chef de l’Etat consistant à supprimer le fonds commun, le président de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS), Abdoul Aziz Seck est sorti de sa réserve pour préciser que sa structure n’est pas favorable au décret de Macky Sall supprimant les fonds commun.



Abdoul Aziz Seck, président de l’UMS : « nous n’avons jamais renoncé à attaquer le décret du chef de l’Etat »
« C’est vrai qu’il y a eu des voix discordantes lors du bureau exécutif de samedi dernier, mais finalement on a harmonisé et sommes tombés d’accord sur la nécessité d’attaquer le décret du chef de l’Etat », a fait savoir M. Seck à nos confrères pour montrer que sa structure maintient toujours sa position.
 
Par ailleurs, réitérant que « l’UMS n’a jamais renoncé à attaquer ce décret pour abus de pouvoir », Abdoul Aziz Seck déclare que les avocats sont plus que jamais en ordre de bataille pour rétablir une « injustice ». Ne serait-ce que par principe, conclut-il, l’UMS va aller au bout de sa logique de confrontation pour conserver ses acquis offerts par l’ancien président Abdoulaye Wade.
 


Jeudi 13 Septembre 2012 - 11:26


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Pointcom le 13/09/2012 12:42
Le Président Macky ne doit pas céder au chantage de ces farceurs de magistrats qui sont des fonctionnaires de l'Etat comme les autres ( enseignants, préfets,........); tout le monde sait que ces messieurs avaient bénéficié les largesses du wadisme sous un contexte post électoral . Macky ne fait que corriger l'injustice créée dans l'Administration à travers ces fonds communs! Dans ce pays toutes les Administrations ont besoin d'etre mises à l'aise pour travailler correctement; cesavocats sont déja super bien payés pour bien travailler s'ils veulent ( bien faire son travail , c'est dans la tete et non dans la poche) ; les magistrat devraient plutot réfléchir à endiguer les lourdeurs et lenteurs au niveau des juridictions et non se focaliser sur des questions de sous; tout le monde reconnait les lenteurs des procès au Sénégal, surtout en matière civil! Combattez l'injustice, mon Président , tout sera mieux pour le Pays!

2.Posté par Khalil le 13/09/2012 16:57
AVOCATS?????
QU'EST CE MOT VIENT VOIR DANS CET ARTICLE?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter