Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accaparement de 60% des marchés publicitaires : Le Directeur commercial de la Rts trouve cela insiffisant



Accaparement de 60% des marchés publicitaires : Le Directeur commercial de la Rts trouve cela insiffisant
La Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS)  accusée d’avoir raflé 60% des marchés publicitaires au Sénégal, ne trouve pas de scandale dans ce cas de figure. Pour le Directeur commercial, même si c’est le cas, cela est très peu.

« Nous sommes dans une situation de concurrence. Ce qu’on souhaite c’est aller à 70% voir 80%  de parts de marchés. C’est ce qu’on souhaite. Nous on cherche à avoir plus. Si aujourd’hui la RTS a fait des acquisitions importantes dans le domaine des droits sportifs, c'est parce qu’on a des objectifs très claire », a déclaré Omar Nguébane
Selon lui, «on ne peut pas dire que la RTS a 60% des parts du marché publicitaire et dire qu’elle n’est pas regardée. Je pense que le problème du leadership est réglé par la concurrence et non par la RTS».

Dans les ondes de la Radio Sénégal, M. Nguébane a soutenu  que « l’Etat du Sénégal nous accompagne. La Rts n’est pas un enfant gâté de l’Etat, comme le suppose certains. Mais il nous accompagne. Comparés à la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) qui reçoit 15 milliards Fcfa, par an de subventions, nous sommes loin de là».                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
Le Directeur commercial, Omar Nguébane a aussi rappelé que « la Rts va retransmettre la coupe du monde cette année. A l’en croire ce problème est réglé depuis le mois d’août (2017)». 


Dimanche 14 Janvier 2018 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter