Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accords de pêche : les mareyeurs sénégalais de Mauritanie demandent à ceux du Sénégal de se taire

Les accords de pêche nouvellement signés entre le Sénégal et la Mauritanie ont fait couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, les pêcheurs sénégalais établis dans le République islamique ont mal pris les sorties de certains de leurs camarades qui vivent au Sénégal. Selon leur président, Modou Fall, ces derniers n’ont qu’à se taire s’ils ne maîtrisent pas les contenus.



Accords de pêche : les mareyeurs sénégalais de Mauritanie demandent à ceux du Sénégal de se taire
Les mareyeurs sénégalais vivant en Mauritanie sont très remontés contre leurs collègues qui démontent les accords de pêche signés entre les deux pays. Ils dénoncent l’attitude de certains pêcheurs vivant au Sénégal qui, selon eux, sont mal intentionnés et veulent saboter ces accords.

«Les déclarations de certains mareyeurs peuvent nuire à l’entente entre les deux pays et même mettre en danger notre vie», déclare le président des mareyeurs sénégalais en Mauritanie.

 Modou  Fall rappelle à ses collègues que : «lorsque la Mauritanie interdisait les pêches aux étrangers, notre ministre Oumar Guèye avait fait le déplacement. Certains sont aidés à rentrer au Bercail. D’autres par leurs propres moyens arrivaient à Saint-Louis. Et, même le Président Macky Sall est venu à Ngokhou Mbathie pour nous réconforter».

 Poursuivant, il ajoute sur les ondes de Rfm : «Maintenant que les accords sont renouvelés, de grâce taisez-vous si vous ne maîtrisez pas les contenus, sinon nous pêcheurs qui vivons en Mauritanie subirons les conséquences ».

Très en verve contre les mareyeurs du Sénégal, Modou Fall les mettent en garde: «la paix est de retour passons à l’essentiel, que les pêcheurs venus du Sénégal soient en règle. Chacun doit avoir sa carte d’identité et ses papiers de devise pour travailler sans problème».
 
 
 

Aminata Diouf

Mardi 10 Juillet 2018 - 13:02


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter