Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accusé de diffamation, Donald Trump devra répondre à Summer Zervos

Donald Trump devra fournir des réponses écrites, et sous serment, dans le cadre de la plainte déposée par Summer Zervos, qui l'accuse de diffamation et d'agression sexuelle.



Accusé de diffamation, Donald Trump devra répondre à Summer Zervos
Donald Trump va devoir donner des réponses. Selon une décision de justice rendue vendredi, le président américain est contraint de répondre par écrit, et sous serment, à des questions liées à la plainte pour diffamation déposée par Summer Zervos, une ancienne candidate de «The Apprentice» qui l'accuse d'agression sexuelle. Elle l'avait poursuivi en justice au début de l'année dernière après qu'il l'a qualifiée de «menteuse» pour avoir raconté qu'il l'avait embrassée de force. Donald Trump ne sera donc pas entendu par un juge mais, en cas de déclaration qui s'avèrerait erronée, le milliardaire pourrait être poursuivi pour parjure, rappelle le «Washington Post». Donald Trump et ses avocats ont jusqu'au 28 septembre pour fournir ses déclarations.


Les faits dénoncés par Summer Zervos remontent à 2007. Ancienne participante à l'émission de téléréalité produite et présentée par Donald Trump, elle avait repris contact avec lui car elle cherchait un emploi. Après un premier entretien à la Trump Tower de New York, le futur président l'aurait embrassée de force deux fois, et aurait tenté de recommencer lors d'un autre rendez-vous, qu'il avait cette fois fixé au Beverly Hills Hotel -là-même où il retrouvait Karen McDougal, une ancienne Playmate avec laquelle il aurait eu une liaison.
 
«Il m’a embrassée à pleine bouche, a raconté l'an dernier Summer Zervos, se souvenant de leur deuxième rencontre. J’ai repoussé son torse pour mettre de l’espace entre nous en lui disant : “Voyons, sois réaliste”. Il a répété mes mots, “sois réaliste”, tout en se frottant à moi.» Après leur dîner, Summer Zervos a reçu une proposition de poste pour un salaire inférieur de moitié à celui auquel elle prétendait : «J’ai eu l’impression d’avoir été pénalisée de ne pas avoir couché avec lui.»
 
Des témoignages achetés pour "influencer l'élection"
Donald Trump fait l'objet d'une autre plainte pour diffamation, déposée cette fois-ci par Stormy Daniels. L'actrice X, qui assure avoir eu une liaison avec le milliardaire en 2006-2007 et avoir signé un accord de confidentialité pour la taire à quelques jours de l'élection, l'a poursuivi car il a qualifié sa démarche d'«arnaque absolue» dans un tweet, moquant le portrait-robot de l'homme qui l'aurait intimidée pour qu'elle garde le silence.
 
Mais récemment, l'ancien avocat personnel du président, Michael Cohen, a plaidé coupable de fraude bancaire et fiscale, admettant avoir acheté les témoignages de Stormy Daniels et Karen McDougal dans le but d'«influencer l'élection».
 

parismatch.com

Lundi 10 Septembre 2018 - 13:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter