Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Diary Sow : les étudiants de France refusent la thèse de la disparition volontaire



Le comité nommé « Retrouvons Diary » dément totalement l’idée de disparition volontaire de Diary Sow démontré par les premiers éléments de l’enquête. Une thèse confirmée par le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, en charge des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr.
 
« Tout ce que je peux vous dire, d’après les informations dont nous disposons, c’est que la piste criminelle est écartée. Mieux, nous disposons de preuve de vie récentes de Diary Sow », avance-t-il dans un entretien accordé à Jeune Afrique.
 
Une déclaration qui a fait réagir les membres du comité « Retrouvons Diary ». Ils ont fait connaître leur opinion à ce sujet et ont notamment déploré la gestion qui est faite de cette enquête et le caractère plutôt informel des différentes informations qui circule sur cette actualité. 
 
« Nous, par le canal d’un membre du comité, on a des informations chaque jour venant de sa famille. Sa maman nous a confirmé, il y a 24 heures, qu’elle n’a aucune information de sa fille, au moment où l’opinion sénégalaise se permet d’affirmer des choses non fondées. D’autres commencent à dire même dans les réseaux sociaux qu’elle est allée avec son copain », a déclaré un des membres du comité dans un discours.
 
La thèse de la fugue a été totalement rejetée par ledit comité. Pour ce dernier, la disparition en option volontaire pour ne par dire une probable fugue ne tient pas la route, rapporte « Les Echos ». 


Vendredi 22 Janvier 2021 - 08:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter