Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Afrique du Sud: le secteur viticole durement touché par la sécheresse

La sécheresse qui a sévi tout l'été dans la région du Cap, en Afrique du Sud a gravement affecté le secteur viticole. La production de vin pourrait chuter de 20% en 2018. Sur le terrain, les producteurs constatent une baisse de 15% du volume de raisin. L'Afrique du Sud est le huitième producteur de vins au monde.



La région du Cap concentre l'essentiel du vignoble sud-africain. C'est aussi la région qui est depuis trois ans la plus durement touchée par la sécheresse. Et cette année, la catastrophe s'annonce de grande ampleur avec une chute prévue de 20% de la production.
 
Le record de 2017 ou près de 11 millions d'hectolitres ont été mis en fûts risque d'apparaître comme un âge d'or. En 2018, le volume total retombera aux alentours de 8 millions d'hectolitres.
 
La sécheresse n'est pas le seul handicap que subit le secteur. En effet, les coûts de production ne cessent d'augmenter et, selon les professionnels, un tiers des vignobles fonctionnent à perte. Beaucoup d'agriculteurs se tournent désormais vers des cultures plus rentables, et en dix ans le vignoble a perdu 9% de sa superficie.
 
Le vin sud-africain est d'autant plus en danger que les prix augmentent. La rareté mais aussi l'augmentation récente de la TVA et des salaires handicapent les producteurs.
 
L'Afrique du Sud, qui est le huitième producteur de vins au monde, risque de se voir détrôner cette année par le Chili. Mais au-delà des chiffres, les professionnels ont engagé une réflexion sur la nécessaire adaptation du vignoble aux changements climatiques.

Rfi.fr

Vendredi 11 Mai 2018 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter