Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Agression contre des opérateurs chinois: Macky Sall condamne et saisit le ministre des Forces armées et celui de l’Intérieur



Agression contre des opérateurs chinois: Macky Sall condamne et saisit le ministre des Forces armées et celui de l’Intérieur
Le président sénégalais, Macky Sall a « condamné fermement » lundi à Dakar, le vol à main armée dont ont été victimes des opérateurs chinois participant à la campagne de commercialisation des graines d’arachide, dans la nuit de samedi à dimanche à Sanghel, une localité de la région de Kaolack (centre).

« Je voudrais condamner ferment l’agression dont ont été victimes dans la région de Kaolack des citoyens chinois venus pour participer à la campagne de commercialisation de l’arachide. L’Etat ne saurait accepter de tels écarts », a-t-il notamment déclaré, rapporte l’Agence presse sénégalaise.

Intervenant à l’issue de la traditionnelle cérémonie mensuelle de levée des couleurs sur l’esplanade du Palais de la République, le chef de l’Etat a annoncé avoir instruit le ministre des Forces armées et celui de l’Intérieur d’œuvrer à la protection des citoyens chinois afin que la campagne de commercialisation puisse se poursuivre sans écueils.

Un montant estimé à 20 millions de francs Cfa aurait été emporté par des individus armés dans l’attaque d’un point de collecte de graines d’arachide appartenant à des opérateurs chinois. Il s’agit d’une deuxième agression perpétrée contre citoyens chinois dans la présente campagne de commercialisation de l’arachide.

« Le Sénégal est un Etat droit. On ne laissera personne faire la justice à la place de la justice. Les ressortissants chinois n’ont fait aucun mal. Ils participent à la campagne arachidière. Sans leur présence, la situation aurait été catastrophique l’année dernière », a insisté le président Sall.

Il a ajouté que « l’Etat veille et prendra les mesures nécessaires. « Ce n’est pas par des attaques ou par l’intimidation qu’on arrivera à perturber la campagne. Mes instructions sont extrêmement claires sur ce sujet », a en outre dit le chef de l’Etat.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 6 Janvier 2020 - 11:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter