Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Aida Diallo, femme incontournable de l’année 2019



Aida Diallo, femme incontournable de l’année 2019
L’année 2019 tire à sa fin. A côté de tant d’autres événements, elle a été marquée par l’histoire de Aida Diallo, la troisième épouse du défunt guide Thiantakones, Cheikh Béthio Thioune, qui, selon des Sénégalais, se considère comme la nouvelle cheffe de cette communauté affiliée aux Mourides, l'une des plus influentes confréries musulmanes du pays.

A la mort de Cheikh Béthio le 7 mai 2019 en France, une bataille de leadership a opposé le fils aîné et la veuve pour le contrôle de la communauté des «Thiantakones », divisé en deux clans.

Lors du Magal de Touba (commémoration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba) la semaine dernière, elle a revêtu le manteau de chef religieux. Elle aurait célébré des mariages et baptisé des nouveau-nés, une chose qu’elle a nié devant le khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké.

Sur les Réseaux sociaux, ses actes ont été critiqués par des membres de la communauté Mouride, estimant qu'ils sont contraires à l'orthodoxie musulmane selon laquelle une femme ne peut pas accomplir de tels actes. Avec ces événements, elle a occupé une grande partie de l’actualité, pouvant faire d’elle l’incontournable femme de l’année.
Qui est Aida Diallo ?

Née d'un père Peulh, Don Diallo et d'une mère sérère, elle a vu le jour le 21 décembre 1981 à Dagana dans la région de Saint-Louis, au nord du Sénégal. Son grand père, Bakary Diallo, auteur du livre Force bonté, est un ancien tirailleur vivant en France.

Très tôt, Aïda Diallo a été confiée à sa tante maternelle domiciliée à Fass, à Dakar. Son enfance a été "très difficile". Un passé qu'elle adore raconter souvent. Jeune fille, elle a rompu très tôt les amarres avec l'école française, en classe de 3ème. Elle raconte avoir vendu de l'eau fraîche et du jus de fruit dans les gares routières.

1993, le déclic ! C'est à l'âge de 12 ans qu'elle a fait acte d'allégeance au marabout. C'était au Croisement Béthio de Golf Sud. Son amour pour Serigne Béthio est incommensurable. Elle confessait avoir vu Mame Cheikh Ibrahima Fall en rêve qui lui a dicté le chemin à prendre. "Il m'avait demandé de garder le secret en attendant le moment venu. C'est une relation extraordinaire qui me lie avec le Cheikh", s'enorgueillit-elle, selon Seneweb qui relate les faits.

"Le Cheikh était tout pour elle. Elle lui vouait un amour sans faille. Du respect également. Elle allait dans le domicile du Cheikh à Janatoul Mahawa où vivait Sokhna Mbossé Diouf pour s'acquitter des travaux ménagers. En tant que disciple, Aida n'a jamais rechigné à la tâche", témoigne le Thiantakône, Mansour Guèye. Elle a été une disciple comme les autres jusqu'à ce qu'elle soit liée au Cheikh par les liens du mariage, le 13 janvier 2003.

En 2004, la jeune dame est promue Dieuwrigne à Janatoul Mahawa dénommée aussi Darou Salam. C'était le début d'une restructuration du Thiant en 4 courants avec Sokhna Adja Saliou Thioune pour "Khelcom", Sokhna Bator pour "Wakeur Serigne Touba" ainsi que le "Kourel" de Serigne Khadim Thioune, un des fils du marabout.

Deux ans plus tard, Cheikh Béthio décide de faire de Sokhna Aida Saliou, la Dieuwrigne de Madinatoul Salam, à Mbour. Ce qui lui a permis de faire davantage, étalage de ses qualités managériales. Puis, Aida Diallo a été déclarée Dieuwrigne universelle en 2014. Elle pouvait dès lors, représenter le Thiant partout, à travers le monde. Le 14 février 2016, la 3e épouse du Cheikh gravit un échelon déterminant. A Paris, Cheikh Béthio clame à l'endroit de sa dulcinée : "nous ne faisons qu'un maintenant, ici-bas et dans l'au-delà".

Les dates se suivent alors et les témoignages du Cheikh se succèdent. Cheikh Béthio déclare que quiconque rend visite à Aïda Diallo sera rétribué. Il assure même que quiconque la choisit comme compagnon ira loin sur le chemin de Dieu. Le summum est atteint en 2018. C'est là que le guide des Thiantacônes lui dira : "May yaw yay mane dara fétéwouko kaw. Sama Magal moy sa Magal (Je suis toi, tu es moi. mon Magal est ton Magal".

Ainsi, Aïda Diallo devient cheikh à la place du cheikh. Même l'achat des bœufs lors des grandes cérémonies comme le Magal de Touba lui incombe. Il arrivait même dit-on, qu'elle vende ses bijoux en or pour les frais du Magal et du Gamou. Elle ravit la vedette à tout le monde. Peu après le rappel à Dieu du Cheikh, jusqu’à la célébration du Magal de Touba, Aida Diallo faisait l’actualité au Sénégal.

Salif SAKHANOKHO

Mardi 31 Décembre 2019 - 10:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter