Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Amadou Ba annonce la suppression du Consulat de Bordeaux et une enquête sur des pots-de-vins impliquant le Consul de Milan



Rokhaya Ba Touré, Consul général du Sénégal à Milan
Rokhaya Ba Touré, Consul général du Sénégal à Milan
La carte diplomatique va subir une rationalisation, a informé le ministre des Affaires étrangères, qui affirme que l'Etat du Sénégal dispose de peu de moyens. Amadou Ba a informé ce dimanche sur le plateau du Jury Du dimanche sur i-Radio que c'est lui-même qui a demandé au chef de l'Etat Macky Sall l'opération de quelques réformes au niveau des ambassades et des consulats sénégalais de l'extérieur du pays.
"Les réformes sont douloureuses, c'est pourquoi on y va très doucement. C'est d'abord la suppression des Bureaux économiques. Nous pensons qu'une ambassade, dans son intégralité, doit être au service de l'économie, de la diplomatie. Or, les Bureaux économiques avaient leur budget à part à l'intérieur des ambassades. Nous étions dans une situation ou le Bureau économique n'avait pas assez de ressources, l'ambassade non plus", explique le ministre avant d'expliquer: "donc, la suppression, c'est quoi ? Le Bureau économique part, les agents restent (...) mais ils sont conseillers en charge des questions économiques et sociales".

Aussi, annonce Amadou, "l'autre changement majeur, c'est qu'on a voulu réduire le nombre de Consulats majeurs. On a 53 représentations diplomatiques, 14 Consulats généraux dont quatre en France. On a estimé que ces Consulats généraux (en France), on peut en réduire un et le remplacer par un Bureau consulaire (...) avec des effectifs réduits. c'est le Consulat de Bordeaux (qui va être supprimé). On va aussi supprimer le Consulat de Lagos (Nigéria)".

Selon Amadou Ba, une économie de 2,5 milliards sera réalisée avec la suppression des Consulats généraux (qui va se poursuivre en 2020). Et il a demandé au chef de l'Etat Macky Sall que cette somme soit utilisée pour améliorer le cadre de vie du personnel du ministère des Affaires étrangères.

Une enquête sur des soupçons de pots-de-vin versés au Consul de Milan
La gestion de Rokhaya Ba Touré au Consulat général du Sénégal au Milan est sujette à une grosse polémique aux allures de scandale. L'acquisition d'un immeuble par la dame ne semble pas avoir été faite dans les règles de l'art. Interrogé sur le sujet, ce dimanche, le ministre Amadou Ba a annoncé une enquête de ses services pour tirer l'affaire au clair. Même s'il préconise la prudence dans ce dossier nourri que de soupçons, pour le moment. 
"Le Consul avait sollicité et obtenu l'accord du ministère des Finances et du ministère des Affaires étrangères pour acheter les locaux. Elle a informé le Gouvernement. Et mieux, l'opération était jugée rentable. Parce qu'il s'agissait de transformer les loyers actuels en acompte sur l'immeuble qu'on va acquérir", renseigne d'abord le ministre des Affaires étrangères.

Amadou Ba d'ajouter ensuite : "maintenant, il semblerait que durant le processus de transaction, il y ait eu des pots-de-vin. Il faut l'appeler ainsi. Là, j'ai demandé à une mission d'enquête de vérifier ces informations. Et si elles sont avérées, nous prendrons les mesures appropriées ".

AYOBA FAYE

Dimanche 29 Décembre 2019 - 13:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter